Cas importés : Des drones pour surveiller la frontière à Kédougou

Covid-19/Une

iGFM – (Dakar) Kédougou a connu son premier cas confirmé de covid-19. Un cas importé, venu des pays frontaliers. Le gouverneur de la région, Saer Ndao, qui a assuré à nos confrères de la Rfm que leur dispositif de surveillance est bien solide, suggère des drones pour mieux surveiller les frontières.

«Depuis qu’ils ont entendu qu’au Sénégal nous avons beaucoup de malades qui guérissent du covid-19, beaucoup essaient de venir. Nous en avons refoulés beaucoup. Parce que le dispositif que nous avions mis en place permettait de les intercepter et de les refouler d’où ils venaient.

Cependant, il est vrai qu’une frontière est difficile à surveiller. C’est pourquoi, après ceci, ce que nous nous voudrions proposer, c’est un dispositif de surveillance par drone. Cela nous permettra de surveiller les frontières depuis un point donné. Il n’y a que cela qui peut nous aider, car les frontières sont très vastes. Et les surveiller à pied ou par voiture risque d’être très difficile. Il y a des zones inaccessibles par voiture.

Mais actuellement nous avons mis en place un dispositif. Et nous pensons que personne ne peut le franchir. Ou ceux qui pourront passer entre les mailles du filet n’iront pas loin. Et s’ils sont arrêtés ils retourneront d’où ils viennent. S’ils sont sénégalais, ils seront mis en observation.»