Casamance: Des fonds mis en place pour accompagner les initiatives porteuses d’emplois dans le public et le privé

mercredi 9 novembre 2022 • 248 lectures • 0 commentaires

Société 3 semaines Taille

Casamance: Des fonds mis en place pour accompagner les initiatives porteuses d’emplois dans le public et le privé

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) «Accompagner les initiatives porteuses d’emplois en Casamance», telle est l’initiative qui a été mise en place hier par le projet du gouvernement allemand «Investir Emplois» dans la région sud du pays. Des fonds qui, en croire Libasse Seck point focal du projet «Investir Emplois» sont destinés à des entreprises du secteur privé et public.

«Des fonds qui pourraient contribuer à éradiquer les difficultés d’accès aux financements classiques au niveau des institutions bancaires », a ajouté Libasse Seck. C’était hier, lors d’un atelier de partage sur ces instruments d’accès à ces fonds qui s’est tenu hier à Ziguinchor, dans la salle de réunion d’un hôtel et qui a été marqué par la présence de plusieurs acteurs qui étaient venus de toute la contré sud.

PUBLICITÉ


Dans cette partie méridionale du pays, les difficultés d’accès à des crédits d’envergure constituent une contrainte majeure aux projets porteurs d’emplois. Désormais, les acteurs économiques du secteur public comme du privé qui s’illustrent dans la promotion d’emplois vont pouvoir compétir pour accéder à la subvention mise ne place par le projet Investir pour l’emploi du gouvernement allemand.

PUBLICITÉ


A en croire toujours Libasse Seck point focal du projet «Investir pour l’emploi », «ce sont des projets qui sont prêts à démarrer et qui attendent surtout un financement et qui impactent sur la création d’emplois.


La création d’emplois est l’objectif visé par cet instrument qui est d’appui des projets publics et privés et qui créent de nouveau emplois salariés décents» Une approche qui, selon les acteurs, est destinée à innover les modes de financements porteurs d’emplois, «C’est aussi une démarche qui vise aussi à identifier des projets fiables et qui, sur la base de contrats, va nous permettre de signer des financements dans le cadre de la mise en œuvre des fonds du projet. Des financements qui vacillent entre 1 et 10 millions d’euros», a soutenu M. Seck.


Ainsi, la finalité de l’offre faite aux porteurs d’initiatives est d’arriver à lever les barrières à l’investissement. «Ce qui se faisait avant, c’était des prises de participation des dettes et des garanties qui étaient données à un certain nombre d’entreprises mais à ce niveau, ce sont juste des subventions que nous allons verser. Il faut aussi noter que dans le cas de ses subventions, en termes de ciblage, nous avons à la fois le public et le privé.


D’ailleurs, tout ce nous recherchons, c’est enlever les barrières liées à l’investissement et permettre à la fois au public et au privé d’avoir la possibilité de créer le maximum d’emplois possible», explique Djibril Maguette Mbengue point focal de la coopération  allemande KFW. Pour rappel, cet atelier de partage sur les instruments d’accès aux fonds de subventions «Investir pour l’emploi», s’est tenu en présence d’acteurs économiques issus du secteur public et privé de la région sud.


 


IGFM

Cet article a été ouvert 248 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial