« Ce débat sur les 3e mandat est juste lancé pour  polluer le mandat du Président»

Politique

IGFM – Le Ministre des Forces Armées a donné son avis sur le débat concernant le 3e mandat du Président Macky Sall qui continue d’alimenter tous les débats. Me Kaba qui n’a pas esquivé la question, pense que ce débat est lancé pour polluer le mandat du Président.

«C’est un débat qui est lancé pour polluer le mandat du président de la République Macky Sall. Il faudrait rappeler qu’il a l’onction du suffrage universel. Il a été élu dans la clarté par le peuple sénégalais avec plus de 50%. C’est un mandat fort qui lui est donné. Il va de soi donc que ceux qui sont dans le gouvernement doivent accompagner le Président de la République dans l’ordre politique qui a été validé par le peuple. Il serait déloyale et même une forme de trahison que de vouloir remettre en cause les actions du président en agissant de façon clandestine, en n’étant pas au service de cette vision qui doit être traduite en terme de prospérité pour les sénégalais, en terme d’emploi pour les jeunes, en terme de l’électricité, mais aussi d’accès aux services sociaux de base comme l’eau que le gouvernement doit porter », a-t-il déclaré à l’émission le Point de la Rts.

«Ce n’est pas une violation. Moi, je dirai tout simplement, ce n’est pas une violation mais de la conscience du président en ce qui concerne la solidarité gouvernementale qui doit nous permettre de faire bloc autour des projets majeurs qui doivent amener le Sénégal sur les rails de l’émergence. Je m’adresse à ceux qui sont dans l’APR, dans la coalition BBY. Ils doivent l’aider à réaliser par ce que c’est avec eux qu’il a eu la victoire, réaliser sa vision qui est aujourd’hui une vision qui se décline dans le 535 à savoir : les 5 initiatives fortes, les 3 programmes à l’échelle nationale et les 5 accès universels», a-t-il réagi.

Le patron de l’APR à Tambacounda de poursuivre : « La dynamique unitaire est importante parce que dans les prochaines années nous irons vers l’exploitation. Il est important de retenir que cette exploitation fera de notre pays, un pays gazier, un pays pétrolier. Et en ce moment là, il est important que nous ne soyons pas dans la division. L’autre échelle, ceux qui viennent d’ailleurs et qui veulent agir, faire de la déstabilisation passe par la division. Nous devons être vigilants sur ce point. Si c’est la société civile, si c’est l’opposition, c’est leur bon droit. Ils ont le magistère de la parole mais nous, nous sommes dans l’action. L’action c’est le résultat que les sénégalais attendent de nous.  Ce que je voudrai dire, nous devons profiter de cette année 2020, c’est la décennie qui s’ouvre pour qu’elle soit une décennie d’espoir, des réalisations des vœux les plus importants. Offrir à la jeunesse, aux populations, faire en sorte que le gaz et le pétrole que nous avons puisse devenir une bénédiction et non une malédiction pour le Sénégal », renchérit Me Sidiki Kaba.