Centre hospitalier régional de Ziguinchor : Le cri de détresse des populations

jeudi 28 janvier 2021 • 509 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Centre hospitalier régional de Ziguinchor : Le cri de détresse des populations

iGFM (Dakar) «L’heure est grave au centre hospitalier régional de Ziguinchor. Il le faut sauver avant que le pire ne s’y produise. C’est pourquoi, nous lançons un appel solennel au Chef de l’Etat Macky Sall». C'est le cri de détresse des populations de la capitale sud (Ziguinchor) qui ont assisté, impuissamment, mardi dernier, à la énième grève des blouses blanches.

Des populations qui ont tiré sur la sonnette d’alarme pour alerter  également et du coup l'opinion nationale et les autorités sanitaires du pays sur les nombreuses difficultés auxquelles leur structure sanitaire régionale et sous régionale est confrontée. «Nous ne pouvons plus comprendre cette situation à la fois désastreuse et calamiteuse de l’hôpital régional de Ziguinchor», regrette Mamadou Lamine Diallo un habitant du quartier de Lyndiane, à Ziguinchor.


«Les travailleurs de l'hôpital sont en grève durant toute l’année à cause soit des problèmes de fonctionnement, de ressources humaines, de management où d’autres problèmes très souvent évoqués par les blouses blanches à travers leurs portes paroles. Nous n’en pouvons plus. Car, nous qui sommes les populations qui pâtissent tous les jours et toutes les nuits de ces problèmes. Nous sommes, en vérité, en train de payer les pots de ces mouvements d’humeur des travailleurs devenus très récurrents à l’hôpital régional de Ziguinchor», a ajouté Mamadou Lamine Diallo. «Affirmatif.


L'Etat du Sénégal interpellé


A l’hôpital régional de Ziguinchor il y a une insuffisance de matériels au niveau des services. Il n y a pas d’oxygène au niveau du pavillon d’hospitalisation et plus de 70% du personnel de l’hôpital est un personnel contractuel avec une tarification faible. Les charges des fonctions sont payées difficilement. Nous en parlons tous les jours et l’Etat qui passe tout son temps à parler de Covid 19, ne réagit pas. C’est aussi un hôpital régional de Ziguinchor qui fonctionne avec zéro cardiologue et qui n’a pas d’urologue», a dénoncé Siméon Faye porte-parole de l’intersyndicale des travailleurs dudit centre hospitalier régional. «Comment peut-on, à partir de ces graves manquement sauver les malades atteints de Covid 19 à l’hôpital régional de Ziguinchor où la radio est aussi tombée en panne depuis une semaine», se demande M. Faye. «C’est un scandale », a regretté le syndicaliste (Siméon Faye). Dénonçant également ces manquements, «nous lançons un appel solennel au Président de la République pour sauver l’hôpital régional de Ziguinchor qui jadis, était une référence pour les pays de la sous-région et qui manque de tout», disent les populations. «Il y a aujourd’hui une situation grave dans cette structure sanitaire régionale qui pourrait même précipiter la fermeture de ses locaux, car l’hôpital régional de Ziguinchor qui agonise, fait face à un manque criard de personnel. Des médecins quittent l’hôpital sans être remplacés. Ce départ massif de personnel qualifié a rendu la structure sanitaire extrêmement vulnérable et dangereuse pour les malades », ont soutenu les populations. Pour rappel, les blouses blanches du Centre hospitalier régional de Ziguinchor étaient encore en grève hier pour, disent-ils, dénoncer le retard des paiements des salaires et le mal qui sévit dans leur lieu de travail et la situation financière désastreuse de l’hôpital.


IGFM

Cet article a été ouvert 509 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial