Centre hospitalier régional de Ziguinchor : Les blouses blanches décrètent une grève de 72 heures

vendredi 30 avril 2021 • 307 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

Centre hospitalier régional de Ziguinchor : Les blouses blanches décrètent une grève de 72 heures

iGFM (Dakar) L’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital de régional de Ziguinchor se braque contre la direction et paralyse le fonctionnement de l’institution sanitaire.

Elle a démarré, mardi 27 avril 2021, une grève de soixante-douze heures pour s’offusquer de ce qu’elle qualifie de gestion solitaire des ressources de l’hôpital par le Directeur. Les travailleurs de l’hôpital régional de Ziguinchor exigent aussi le recrutement du personnel contractuel dans la fonction publique ainsi que l’affectation de médecins spécialistes. Ces blouses blanches sont plus que jamais déterminés à aller jusqu’au bout de leurs complaintes. Ils ont déploré l’indifférence totale des autorités depuis le début de leurs revendications.


«Les autorités n’ont fait aucun effort afin de venir en aide à la structure hospitalière. Personne y compris les autorités de l’Etat comme les autorités locales, personne n’a essayé de fouiner pour savoir ce qui se passe réellement au niveau de ce centre hospitalier régional de Ziguinchor ou bien ne serait-ce que pour prendre une once de décision pour essayer de régler ce problème que porte, aux yeux du monde entier voire du Sénégal, l’intersyndicale du Centre hospitalier régional de Ziguinchor», a laissé, devant la presse, le Secrétaire général de la CNTS dudit hôpital, Siméon Faye. Toute griffe dehors, le Directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor Martial Coly Bopp interpellé, clarifie les débats.  «Le circuit d’administration des finances de l’établissement sanitaire est structuré de sorte qu’il ne peut y avoir de gestion opaque. Pour les recrutements du personnel contractuel il se fait conformément aux dispositions prévues dans la limite des possibilités », a-t-il répliqué.


Comme elle s’y était engagée dans ses précédentes assemblées générales, l’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital régional de Ziguinchor entend bien durcir son mouvement d’humeur. «Nous avons entamé un mot d’ordre de grève de 72 heures pour  dénoncer dans un premier temps cette gestion opaque et solitaire du directeur de notre structure sanitaire. Le non-recrutement d’une partie du personnel contractuel dans la fonction publique, au moment des travailleurs du CTE sont régularisés, constitue l’autre source de notre frustration », se désole le porte-parole des grévistes (Siméon Faye). «Nous dénonçons aussi avec la dernière énergie l’absence quasi-totale de spécialités médicales au sein de l’établissement sanitaire fruit de la gestion du Directeur Martial Coly Bopp », a conclu M. Faye.


Pour rappel, le centre hospitalier régional de Ziguinchor est miné depuis plus de trois mois par une crise sociale entre le personnel et la direction. Ce bras de fer a ainsi fini d’impacter de manière significative les performances de l’établissement sanitaire qui, de plus en plus, peine à assurer une prise en charge correcte des malades.


IGFM

Cet article a été ouvert 307 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial