Comment 2 Sénégalais ont été brûlés vifs en Centrafrique

Société

« Ils étaient sortis pour acheter à manger. Mais, ils avaient emprunté le véhicule d’un gars qui habite dans le quartier Kilomètre 5 où réside la moitié des musulmans. Des manifestants les ont interceptés sur la route, croyant avoir à faire avec le propriétaire du véhicule. Ils les ont attaqués et ont brûlé la voiture ». Le récit est de Moustapha Amar, Sénégalais établi en Centrafrique. Il revient sur la mort des deux commerçants sénégalais.

Il tient, toutefois, à préciser que « s’ils (les assaillants) savaient qu’ils (les défunts) étaient des Sénégalais, ils n’auraient pas agi ainsi. Je suis Sénégalais, je vaque à mes activités sans problème. »

Selon lui, des formalités sont en train d’être accomplies pour récupérer les corps. Les défunt seront inhumés en Centrafrique parce qu’il est impossible de les ramener à Dakar compte tenu de l’état de leurs corps”, informe Moustapha Amar.

Le président de l’Ong “Horizons sans frontières”, Boubacar Sèye, lui, demande au autorités de donner des explications aux populations Sénégalaise suite à la mort atroce de nos deux concitoyens.