Comment la loi sur le parrainage a germé dans la tête de Macky

Politique

iGFM-Le projet de loi constitutionnel instituant le parrainage a été envoyé à l’Assemblée nationale par l’exécutif. Il revient maintenant à l’Assemblée nationale de déterminer son agenda, a informé le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, lors de l’émission “Grand Jury” de la Rfm.

Il a raconté comment l’idée de parrainage a germé dans la tête du chef de l’Etat, Macky Sall.

Le président de la République, dit-il, lors de la réforme constitutionnel de 2016, a estimé qu’il fallait instaurer le parrainage dans la réforme car il estime qu’il fallait restaurer l’égalité entre les candidats indépendants et les candidats des partis politiques. C’est ainsi qu’il a mis dans la réforme que les candidats indépendants peuvent participer à toutes les élections.

Mais selon Ismaïla Madior Fall, c’est lorsqu’il y a eu 47 listes lors des élections législatives que le Président a dit qu’il faut que les choses changent. “Il s’est dit que si on ne règle pas ces problèmes, on pourrait se retrouver avec 47 voire 50 candidats à la Présidentielle. Et ça poserait un problème d’organisation”, dit-il. D’où l’introduction du projet de loi sur le parrainage. “Ce sera un parrainage pour toutes les élections, parrainage pour tous les candidats. Ce qui relève, selon lui, de l’équité. Mais c’est aussi une manière de diminuer les candidatures.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.