Compact 2 du MCA dédié à l'énergie : "12 millions de Sénégalais seront impactés"

vendredi 10 septembre 2021 • 857 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 semaine Taille

Compact 2 du MCA dédié à l\'énergie : \

iGFM (Dakar) Le démarrage officiel de 5 ans de mise en œuvre du second compact du Millenium challenge account (Mca) Sénégal a eu lieu hier à la présidence de la République. D’un coût global de 330 milliards de francs Cfa, ce programme consacré essentiellement au secteur de l’électricité touchera environ 12 millions de Sénégalais en termes d’électrification et de réformes.

Environ 12 millions de Sénégalais seront impactés par le programme Sénégal Power compact à travers la phase 2 du Millennium challenge account (Mca) Sénégal dont 181 mille seront raccordés au réseau électrique, grâce au programme d’un coût global de 330 milliards de francs Cfa. Il s’agit d’un don des Etats-Unis d’une valeur de 310 milliards de francs Cfa et d’une contribution du Sénégal à hauteur de 20 milliards de francs Cfa. Prévu dans un délai de 5 ans, l’entrée en vigueur de la mise en œuvre de ce programme a été lancée hier à la Présidence. En effet, l’accès à l’électricité va être élargi pour environ 12 mille 700 ménages et 325 villages du pays issus des régions de Fatick, Kaolack, Kolda, Sédhiou et Tambacounda. En clair, il s’agira de l’électrification de la zone de culture de la banane de Tambacounda, de l’extension et de la densification du réseau dans la zone de culture de l’anacarde à Foundiougne, mais aussi de la réalisation de dorsales de moyenne tension dans les zones agricoles d’anacardes, d’arachides, de mil et de fruits à Nioro, Bounkiling, Médina Yoro Foula, de la densification du réseau dans la zone de riziculture irriguée à Vélingara.
«Ce programme bénéficiera aux boutiquiers, aux étudiants, aux mères et pères de famille de la Casamance et ailleurs, aux fermiers etc.», a exprimé l’ambassadeur des Etats-Unis, Tulinabo Mushingi.
Dans le volet «amélioration», il sera question de l’augmentation de la fiabilité du réseau national 30kv avec l’installation de disjoncteurs et d’interrupteurs aériens télécommandables. Il y aura également l’installation d’indicateurs de défaut, la restructuration de réseaux et transfert de charges, le renforcement de la section de certaines dorsales de distribution et des installations de batteries de condensateurs. En ce qui concerne le développement du réseau de haute tension, le projet comprend la construction d’environ 30 km de ligne de transport souterraine de 225 kv et de 16km de câble sous-marin de 225 kv, mais aussi l’extension de postes, 22 km de câble souterrain entre Kounoune et Patte-d’oie, 7 km entre Kounoune et Cap des Biches, 2 km entre la rive Bel-Air et la centrale Bel-Air, et 16 km entre Cap des Biches et rive Bel-Air. Les zones concernées par le transport sont Dakar, Thiès et Diourbel.
Pour le Président Macky Sall, «sa responsabilité est maintenant de faire en sorte que le projet soit exécuté selon les principes de bonne gouvernance, en toute transparence, en toute diligence, et pour une efficacité optimale. Surtout que nous avons appris les leçons de notre expérience du 1er compact». Il a rassuré ses partenaires par rapport à tout cela. Il a également exprimé l’engagement du Sénégal à travailler dans les délais fixés, voire avant la fin de la date retenue.
Avec Le Quotidien 

Cet article a été ouvert 857 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial