Comportement des jeunes de sa commune: Le maire de la Médina outré

Actualité/Covid-19/Une

iGFM (Dakar) – La vidéo a scandalisé plus d’un citoyen. Hier mercredi, dans la soirée, des jeunes de la Médina ont fait fi du couvre-feu, installant leurs chaises au beau milieu de la rue 6, narguant les forces de l’ordre. Un comportement inqualifiable que le maire de la Médina, Bamba Fall n’a pas du tout cautionné.

«Depuis ce matin, des vidéos montrant des jeunes  de la Médina, qui défient les forces de l’ordre sont diffusées par les médias. Tout le monde en parle. C’est mon devoir de discuter avec ces gens qui sont dans ma commune. Parce que le combat contre le Coronavirus n’est pas une blague. C’est du sérieux», a-t-il martelé sur le plateau de la Tfm.

Et d’ajouter : «Quand j’ai été informé , j’ai sillonné les rues pour demander à chaque personne que je croise de rentrer tout de suite chez elle. On a critiqué la police pour avoir passé à tabac des concitoyens. Ce que je déplore aussi. Mais c’est difficile de raisonner les sénégalais. Certains n’ont plus peur de la maladie  mais plutôt de coups de matraque des policiers»

Quant aux raisons d’un tel comportement, Bamba Fall estime qu’il y a une démission des parents quelque part. «Parce que mon fils et mon épouse n’osent pas sortir à une certaine heure. Donc les parents ont une part de responsabilité. Car le fils de l’un d’eux venait à être contaminé,  il fatiguera tout le monde, tout le pays. Donc chaque parent doit assumer ses responsabilités. A 20 heures, il faut vérifier si toute ta famille est rentrée à la maison » conseille-t-il.

Bamba Fall d’expliquer à ces jeunes qui «jouent aux guerriers», que  les policiers et les gendarmes ne sont pas leurs ennemis. Mais plutôt des partenaires pour briser la chaine de transmission du virus pour endiguer l’épidémie. Il demande ainsi aux imams, délégués de quartier, présidents d’Asc, au Clergé de continuer à faire la sensibilisation et de tout faire pour que les gens restent chez eux.

Youssouf SANE