Concert contre les 3e mandats : Une interdiction qui fait débat !

vendredi 16 septembre 2022 • 2514 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

Concert contre les 3e mandats : Une interdiction qui fait débat !

PUBLICITÉ

Demain samedi, des artistes africains, engagés dans la campagne pour la limitation des mandats, avaient décidé de faire un concert demain samedi. Hélas, le préfet de Dakar a notifié à Alioune Tine, que ledit concert n’est pas autorisé.

C’est le commissaire du Point E qui a notifiée à Alioune TINE, Fondateur Afrikajom Center, l'arrêté N°3901/P/D/DK du 16.09.2022 du Préfet de Dakar portant interdiction dudit concert. Le texte fait état de "risques de troubles à l'ordre public et d'accidents."

Le préfet a déclaré que "le site choisi ne présente pas toutes les garanties de sécurité pour une manifestation d'une telle dimension, qui verra la participation d'une dizaine d'artistes et des centaines de spectateurs."

Ledit concert était  prévu pour ce samedi 17 septembre 2022 de 20 heures à 23 minutes 30 minutes à l'Hôtel Radisson Blue, sis à la corniche Ouest. Son annulation a suscité dépit et indignation.

"Demain devait avoir lieu le Grand Concert Panafricain pour la Limitation des Mandats. N’ayant pas reçu l’aval de la Préfecture de Dakar, c’est avec grand regret que nous vous annonçons l’annulation de ce concert", ont indiqué les organisateurs dans leur communiqué de presse.

Et d'ajouter:  "Notre campagne ne s’arrête pas là ! Les onze artistes africains qui se sont engagés dans cette campagne sont plus déterminés que jamais dans leur combat et vont vous présenter dans les semaines qui viennent une chanson célébrant la démocratie, la bonne gouvernance et la limitation des mandats en Afrique."

Une interdiction qui passe mal. «11 artistes africains mobilisés à Dakar pour fêter la démocratie et le respect de la limitation des mandats à deux. Après Le Benin et le Botswana où la Campagne a eu un grand succès, on regrette que le Sénégal n’ait pas relevé le défi», a fustigé Alioune Tine. Sur les réseaux sociaux, le débat fait rage.
(M.à.J 00h 04mn)

PUBLICITÉ







Cet article a été ouvert 2514 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial