Contribution: YAW-WALLU : Qui pour arrêter ces gros et grands enfants qui refusent de grandir ?

dimanche 11 septembre 2022 • 600 lectures • 0 commentaires

Actualité 3 semaines Taille

Contribution: YAW-WALLU : Qui pour arrêter ces gros et grands enfants qui refusent de grandir ?

PUBLICITÉ

A coups de songes et mensonges, ils nous ont promis une Assemblée Nationale de rupture. Barthélémy Diaz et consorts ne sont "Ndékétéyo" que de la pourriture. Leur acte qui vise à boycotter l'installation de la 14ème Législature s'apparente à de l'indiscipline notoire et caractéristique. Ils ignorent ou feignent d'ignorer les lois et règlements régissant cette institution parlementaire. 

Les Ministres, Directeurs Généraux ou autres élus députés peuvent être installés, participer au débat. Ils ont huit (8) jours pour choisir leur fonction antérieure ou rester à l'Hémicycle. Quoi donc de plus clair.

PUBLICITÉ



Je l'avais dit et je le répète : la Coalition Yewwi Askan-Wi/Wallu n'est peuplé que  de voleurs, violeurs, tueurs, menteurs et malfaiteurs (Khalifa Sall avec ses caisses d'avance, Ousmane Sonko avec son sulfureux dossier avec Adji Raby Sarr, Habib Sy pris la main dans le sac dans une affaire d'escroquerie, pour ne citer que les plus flagrants). De cette scène de farce, on peut le qualifier de "Ubi tay, Xéx tay".Oui! Les enfants de la petite et grande section sont ainsi de retour : honte à eux !

PUBLICITÉ



Barthélémy Diaz ne mérite vraiment pas d'être un chef de quartier au Sénégal. Les habits de la Mairie de la capitale lui sont très amples. Il n'en a pas l'étoffe. Les populations dakaroises regrettent, aujourd'hui, de porter ce chenapan à la tête de leur municipalité. Lui et sa bande ont montré alors à la face du monde leur incapacité à proposer quelque chose de concert. Ils agissent de manière honteuse pour masquer leur impéritie. Ils ont menti en menant des campagnes de diabolisation. Ce qui les intéresse, ce n'est pas de travailler au salut du peuple sénégalais comme ils le déclarent par urbi et orbi mais, pour la satisfaction de leur propre ventre. Honte à ces gros et grands enfants qui refusent de grandir !



M. Mouhamadou Lamine Massaly,
Président du parti Union Pour une Nouvelle République (UNR).

Cet article a été ouvert 600 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial