igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Coronavirus: des masques de protection destinés à l’Italie détournés par les Tchèques

Covid-19/International

iGFM- Pour le gouvernement italien, l’affaire est close mais elle fait quand même désordre. Des centaines de milliers de masques expédiés vers l’Italie par une antenne de la Croix-Rouge chinoise de la province du Tché-Kiang ont été détournés par les autorités tchèques. L’affaire a été révélée par un lanceur d’alerte tchèque et immédiatement relayée par la presse italienne. Le gouvernement de la République tchèque se défend de sa bonne foi mais c’est de bien mauvais augure pour la solidarité européenne face au virus…

Le ministre tchèque des Affaires étrangères a promis à son homologue italien qu’un peu plus de 100 000 masques seraient expédiés de Prague vers Rome d’ici demain, mardi 24 mars. Pour le ministre italien, la page est tournée mais il reste certaines questions en suspens et d’abord le contenu et le volume de l’envoi.

Tout le matériel médical au centre de cet imbroglio avait été saisi mardi dernier à Lovosice, dans le nord de la Bohème. Ce jour-là, les autorités tchèques avaient fièrement annoncé avoir saisi 680 000 masques et des respirateurs détournés par des trafiquants.

Ces chiffres sont bien supérieurs à ce qui va être expédié vers l’Italie par la République tchèque mais 380 000 masques ont déjà été distribués à des hôpitaux tchèques et la totalité des équipements saisis n’étaient peut-être pas destinée à l’Italie.

Le plus surprenant dans cette affaire, présentée par le ministère tchèque de l’Intérieur comme un « regrettable malentendu», c’est que les images de la saisie douanière montrent certains cartons sur lesquels figurait en italien le slogan « Nous sommes avec vous, vive l’Italie» (« Siamo con voi, forza Italia ») et la mention en anglais : « Don de la Croix-Rouge du comté de Qingtian » ; le tout surmonté de drapeaux chinois et italiens, ce qui aurait malgré tout pu mettre la puce à l’oreille des douaniers tchèques.

Avec RFI

Derniers articles sur Covid-19

Aller vers HAUT