igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Coronavirus : Didier Raoult qualifie de « foireuse » l’étude qui remet en cause l’hydroxycloroquine

Covid-19/International

iGFM – (Dakar) – Dans une vidéo publiée ce lundi 25 mai 2020 sur sa chaîne YouTube, le professeur Raoult réagit à l’étude publiée vendredi par The Lancet qui critique l’efficacité de la chloroquine. Pour lui, c’est 4 000 patients traités contre Big Data.

Le professeur Didier Raoult contre-attaque après la parution, vendredi 22 mai, dans The Lancet, d’une étude qui estime que n i la chloroquine ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés.

Ce lundi 25 mai, dans une vidéo, le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée défend son traitement. « Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici elle sauve des vies », lance-t-il.

Le professeur Raoult met en avant les 4 000 malades soignés avec son traitement : « Ne croyez pas que je vais changer d’avis parce que des gens font du big data, fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout. ».

« Une étude foireuse faite avec le big data »

Il ajoute que 10 000 électrocardiogrammes ont été faits. « Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec le big data change ce que nous nous avons vu ? » lance-t-il.

« Le temps fait le tri »

Le professeur Raoult se dit serein de ce qu’il a fait : « Les querelles scientifiques, politiques, publicitaires, tout ça a un temps, le temps fait le tri, on n’est pas très inquiets. »

Et d’affirmer : « Je ne vais pas changer d’avis parce qu’il y a une publication qui raconte autre chose, quel que soit le journal dans lequel il passe. »

L’étude publiée dans The Lancet a analysé des données d’environ 96 000 patients infectés par le virus SARS-CoV-2 admis dans 671 hôpitaux entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020, sortis ou décédés depuis.

À la suite de cette étude, le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé une révision des règles de prescription de l’hydroxychloroquine.

Auteur : Ouestfrance

Derniers articles sur Covid-19

Aller vers HAUT