igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Coronavirus : le foot s’apprête à reprendre en Afrique

Covid-19/Sport

iGFM-(Dakar) Interrompus à cause de la pandémie de coronavirus, plusieurs championnats africains s’apprêtent à reprendre, à commencer par le Maroc lundi prochain.

Interrompus pour cause de coronavirus, plusieurs championnats majeurs africains sont sur le point de reprendre, comme au Maroc, lundi prochain, en Tunisie (le 2 août) ou en Égypte (6 août), malgré le Covid-19.

Tous les championnats nationaux, sauf celui du Burundi, s’étaient arrêtés à la mi-mars alors que la pandémie commençait à se développer. Depuis, seuls les footballeurs de Zambie ont repris le chemin des stades, dimanche dernier, après un dernier report de 24 heures en raison d’une série de cas positifs.

Les responsables du football africain sont convaincus qu’ils peuvent reprendre, à huis clos, en respectant des protocoles sanitaires stricts.

Toujours quelques inconnues en Algérie et en Afrique du Sud

Au Maroc, le Wydad Casablanca, champion en titre, était en tête au moment de l’arrêt du Championnat, devant le FUS Rabat et le Mouloudia Oujda. Le Raja Casablanca, triple champion d’Afrique, 6e mais avec… 5 matches de moins, va commencer son opération remontée, lundi prochain, face à Difaa el Jadidi.

En Tunisie, l’Espérance Tunis, quadruple championne d’Afrique, compte 10 points d’avance sur le CS Sfaxien à 10 matches de la fin et vise un quatrième titre consécutif.

En Égypte, Al Ahly est en tête à mi-championnat, avec 49 points, loin devant Al Mokawloon (33 points), Pyramids FC (32) et Zamalek (28). Ce dernier, après avoir envisagé de boycotter la Premier League « tant qu’un remède au coronavirus n’était pas trouvé », a changé d’avis. Après le retour à l’entraînement, il a facilement battu Smouha (5-1) en match amical.

En Afrique du Sud, les patrons de la Ligue voulaient reprendre le 18 juillet et finir la saison avant le 31 août, mais la polémique fait rage dans les instances car la Fédération sud-africaine exclue toute reprise avant le 1er août.

En Algérie, l’un des pays africains les plus touchés par la pandémie, la priorité actuelle est de terminer la Coupe d’Algérie. Sans fixer de date, les responsables du football algérien espèrent que cette compétition puisse reprendre prochainement, par les quarts de finale retour.

En République Démocratique du Congo, la décision avait été plus abrupte : les instances ont décidé d’annuler le Championnat en mars, plutôt que d’attendre une reprise éventuelle.

 

 

 

 

Derniers articles sur Covid-19

Aller vers HAUT