Coronavirus : Décès d’un « modou-modou », originaire de Kaffrine, en Italie

Actualité/Covid-19/Une

 iGFM (Dakar) Le coronavirus vient de prendre la pris la vie d’un fils de Kaffrine qui séjournait en Italie. Le défunt, ressortissant de Keur Mboubi, avait un rhume qu’il a négligé durant plus d’une semaine. Puis, un jour, il s’est écroulé.  Evacué à l’hôpital, il n’y fera qu’un seul jour avant de rendre l’âme.

«Le problème aujourd’hui, c’est que le corps ne peut être rapatrié. La solution, c’est de discuter avec les autorités italiennes pour que ses parents puissent y aller et procéder à son inhumation. Sinon la dépouille sera incinérée. Ce qui est contraire à nos coutumes et notre religion», a indiqué Cheikh Anta Dieng, sous-préfet de l’arrondissement de Keur Mbouki, au micro de la Rfm. Il précise à l’endroit des citoyens que ce cas précis est la preuve qui montre que le coronavirus n’est pas une fiction. «C’est du réel et les gens doivent faire attention. Il tue», martèle-t-il.