Coup d’état du 26 juillet 2023 au Niger: Poker menteur et honte bue de l’impertinent ex-ambassadeur français Sylvain ITTÉ

mercredi 21 février 2024 • 485 lectures • 1 commentaires

International 1 mois Taille

Coup d’état du 26 juillet 2023 au Niger: Poker menteur et honte bue de l’impertinent ex-ambassadeur français Sylvain ITTÉ

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, charriant fantasmes et confidences insoupçonnés depuis le putsch du 26 juillet dernier, renversant le Président Mohamed BAZOUM. Au coeur de cette ''polémique '' controversée, le diplomate français, Sylvain ITTÉ, ex-ambassadeur au Niger, expulsé du pays le 27 septembre 2023, accusant devant la Commission de la Défense nationale et des Forces armées du parlement français l'ancien Président Issoufou Mahamadou d'être l'instigateur du coup d'état. Réponse du

L’ex-ambassadeur de France au Niger, Sylvain ITTÉ, dont les lettres de créances avaient été présentées au Président Mohamed Bazoum,  octobre 2022, se livre à un véritable poker menteur et jeu de yoyo. Deux mois après le putsch qui avait renversé Bazoum Mohamed, Sylvain ITTÉ, avait quitté le Niger, sur injonction des autorités militaires de Niamey. Les dessous de ce putsch restent encore un monstre à plusieurs têtes. Fantasmes et confidences insoupçonnés charrient les conjectures.

PUBLICITÉ


Le diplomate Sylvain ITTÉ joue sur un accordéon de pirouette

PUBLICITÉ


A peine arrivé à Paris, Sylvain ITTÉ est reçu à l’Élysée par le Chef de l’État français Emmanuel Macron, puis quelques jours, il sera auditionné par la Commission de la Défense nationale et des Armées du Parlement français. Il s’en est pris vertement à l’ancien Président Issoufou Mahamadou, le présentant comme étant le « cerveau et le principal instigateur »du coup d’état du 26 juillet dernier, qui a mis fin au règne de Mohamed Bazoum, en cours de son premier quinquennat à la tête du pays. Trop de contre-vérités et de mensonges de la part de l’ex-ambassadeur français, sur le rôle joué par l’ancien Président Issoufou Mahamadou. Ce dernier a décidé de rompre le silence.


Vérité et Honneur du Président Issoufou Mahamadou


Son avocat Me Illo Issoufou, éminent avocat au Barreau du Niger, dans un document parvenu à Confidentiel Afrique, tient à éclairer la lanterne de l’opinion publique nationale et internationale sur les graves accusations de M. Sylvain Itte, ancien ambassadeur de France au Niger à l’encontre de l’ancien Président Issoufou Mahamadout. dément avec force les informations données par Sylvain ITTÉ devant la commission de la défense nationale et des forces armées de l’aassemblé nationale française. Le diplomate affirme que l’ancien Président de la République du Niger M. Issoufou Mahamadou serait impliqué dans le coup d’état survenu dans ce pays le 26 juillet 2023. A travers son avocat, Issoufou Mahamadou a décidé de porter plainte.



Il n’est jamais trot tard pour mieux faire, c’est ce qu’a compris l’ancien Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou. Il a choisi le chemin de la vérité pour se laver à grande eau des allégations portées sur sa personne par l’ancien ambassadeur de la France au Niger. Non seulement, il nie les accusations mais compte porter plainte contre ce diplomate avec l’aide de son avocat.
 »Cette audition du Mercerdi 29 novembre 2023 était sensé être un mystère pour le grand public, car tenu à huis clos. Cependant, le principal accusé dans cette affaire a choisi de diffuser le compte rendu ». Issoufou Mahamadou a décidé de déroger à toutes règles pour révéler la vérité.


Lors de cette audition, chaque question a eu droit à une réponse mais dans l’ensemble, tout a été nié par l’avocat de l’ancien Président nigérien. Selon ce dernier, les allégations du M. ITTE sont d’abord infondées et s’inscrivent dans le cadre d’un agenda destiné à déconstruire tous les efforts déployés par le Président Mahamadou Issoufou au plan national et international. L’avocat rappelle à M. ITTE que la stratégie de diviser pour mieux régner ne peut plus fonctionner et est révolue depuis des lustres. La robe noire précise aussi que l’ancien président n’est associé ni de prés, ni de loin au coup dÉtat du 26 juillet 2023 au Niger. D’ailleurs, les prétendus éléments de preuve présentés par M ITTE devant la commission de la défense nationale et des forces armées de L’assemblée nationale française ne sont qu’un tissu de calomnies.


Cette affaire ne restera pas sans suite, assure M Issoufou Illo. En effet, au regard de la gravité des faits mensongers, le Président Issoufou Mahamadou a décidé de porter plainte pour que justice lui soit rendue.


 


(Confidentiel Afrique)


 


 


 


 


 

Cet article a été ouvert 485 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial