igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Coupe de France : Mbaye Niang buteur, Rennes en demi-finales

Sport

iGFM-(Dakar) Le Stade Rennais se qualifie pour les demi-finales de Coupe de France. Les tenants du titre n’ont pas tremblé sur la pelouse du Stade Auguste-Bonal face à l’ASM Belfort (0-3), mardi soir, grâce notamment à Raphinha et Mbaye Niang buteurs.

Choc des extrêmes au Stade Auguste-Bonal ce mardi soir. L’ASM Belfort, 9e de National 2, recevait le Stade Rennais, 3e de Ligue 1. Le petit Poucet, pas impressionné par l’événement, entrait d’ailleurs plutôt bien dans la partie. Sofiane Bekkouche débordait côté droit et centrait pour Ludovic Saline. Le n° 26 contrôlait, se retournait et frappait, sans toutefois inquiéter Édouard Mendy (6e). Les débats étaient équilibrés, le jeu se concentrant dans l’entrejeu. Les Bretons prenaient finalement la mesure de leurs adversaires. Suite à un bon décalage de Raphinha côté droit, Hamari Traoré adressait un bon centre à Romain Del Castillo mais la reprise du gauche de l’ancien Lyonnais n’accrochait pas le cadre (18e).

À force d’insister, les Rennais allaient trouver la faille par Raphinha. À la réception d’un joli centre de Del Castillo au second poteau, l’ancien du Sporting CP ajustait sa reprise et ne laissait aucune chance à Eddy Ehlinger (0-1, 23e). Mbaye Niang s’échappait côté gauche puis rentrait dans l’axe pour servir un Raphinha omniprésent, dont la frappe vicieuse flirtait avec la barre transversale (33e). L’Auriverde était ensuite tout près de couper un long ballon de Steven Nzonzi, disponible et sobre pour sa première titularisation avec les Rouge-et-Noir, mais Ehlinger veillait au grain (34e). Les Belfortains, loin d’être ridicules, tentaient de réagir, mais leurs attaques placées se révélaient souvent trop timides. Score à la pause : 0-1.

Les tenants du titre étaient tout près d’aggraver le score. Servi par Del Castillo depuis la gauche, Raphinha, encore lui, fixait son adversaire et décochait une frappe du droit qui mourait sur la barre (53e). En l’espace d’une minute, Mendy et Ehlinger se mettaient en lumière. Le premier sortait un coup franc vicieux de Maxime Loichot. Le second s’opposait à un Adrien Hunou, lancé plein axe sans opposition (61e). La tête de Thomas Régnier filait au-dessus (63e). Ehlinger était encore décisif sur un tir de Niang (69e). Le jeune gardien de but allait devoir s’incliner face à l’international sénégalais quelques instants plus tard, sur un penalty concédé par Yannick Konki (0-2, 71e).

Mohamed Bentahar, entré en jeu en cours de match, tentait de sonner la révolte, mais sa frappe du gauche s’envolait dans les nuages (75e). Le n° 18, auteur de 6 réalisations cette saison en championnat, remettait cela quelques minutes plus tard, sans plus de réussite (78e). Hunou ratait ensuite une superbe occasion face à Ehlinger suite à un amour de débordement de Raphinha (80e). Entré en jeu lieu et place de Niang, Jordan Siebatcheu, sur une offrande du Brésilien, parachevait le succès des siens au bout d’un contre rondement mené (0-3, 90e +1). Score final : 0-3. Les hommes de Julien Stéphan poursuivent donc leur parcours et peuvent espérer conserver leur trophée. Ils attendront sagement les affiches de mercredi pour connaître leur adversaire en demi-finale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT