Coupe du monde 2022 : quelles préparations pour les équipes africaines?

mardi 8 novembre 2022 • 801 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Coupe du monde 2022 : quelles préparations pour les équipes africaines?

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le Cameroun, le Ghana, le Maroc, le Sénégal et la Tunisie vont disputer la Coupe du monde 2022 de football, prévue du 20 novembre au 18 décembre. Voici le programme de préparation des cinq sélections qui représenteront l’Afrique au Qatar.

Cameroun : deux matches amicaux

Les Lions Indomptables A’, accompagnés de quelques joueurs-cadres de la sélection fanion, reçoivent la Jamaïque ce 9 novembre à Yaoundé. Un adversaire qui doit surtout permettre à Rigobert Song de jauger le niveau des meilleurs joueurs locaux et de peaufiner ainsi la liste des 26 éléments qu’il emmènera au Qatar. Les sélectionneurs ont en effet jusqu’au 13 novembre pour transmettre leur choix à la Fédération internationale de football (Fifa).

Le coach du Cameroun a récemment énoncé ses principaux critères de sélection, sur le site de la Fifa : « La performance ! L’influence qu’ils [les joueurs, Ndlr] ont dans leurs clubs respectifs. Nous devons présenter un groupe compétitif, à la hauteur de nos attentes et nous n’avons plus le temps, la Coupe du monde va arriver très vite. »

Le 18 novembre, l’équipe du Cameroun A disputera une ultime partie face au Panama, là aussi un profil différent de ses trois futurs adversaires au Mondial, la Suisse (24 novembre), la Serbie (28 novembre) et le Brésil (2 décembre).

Ghana : réduire une liste de 55 joueurs

Otto Addo, le sélectionneur du Ghana, a communiqué une liste de 55 joueurs présélectionnés, soit le maximum autorisé par la Fifa. Le technicien va donc devoir tailler en deux son effectif pour un Mondial durant lequel les Black Stars affronteront successivement le Portugal (24 novembre), la Corée du Sud (28 novembre) et l’Uruguay (2 décembre).

C’est durant un stage à Abou Dhabi du 10 au 18 novembre que le technicien va prendre ses ultimes décisions. Les Ghanéens effectueront par ailleurs une dernière répétition face à la Suisse, le 17 novembre.

« Nous ferons de notre mieux pour nous assurer que les joueurs sont placés dans la meilleure position possible pour aller de l'avant et porter haut le drapeau du Ghana », a assuré le président du pays, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, lors d’une cérémonie en présence des dirigeants du football ghanéen.

Maroc : un test et des retouches

C’est également aux Émirats arabes unis que les Lions de l’Atlas vont en partie préparer cette Coupe du monde. Ils y ont un match de préparation de prévu, le 17 novembre face à la Géorgie. Un adversaire loin du niveau de celui de la Croatie (23 novembre), de la Belgique (27 novembre) et du Canada (1er décembre), futurs adversaires des Maghrébins dans le groupe F du tournoi.

Mais, en septembre, les Marocains ont pu se tester face au Chili (2-0) et au Paraguay (0-0). De quoi y voir un peu plus clair pour Walid Regragui, bombardé sélectionneur le 31 août dernier seulement. Dans l’émission Talents d’Afrique, l’ex-coach du Wydad Casablanca a prévenu qu’il ne va pas tout révolutionner à quelques jours de la phase finale : « Tout doucement, il faut apporter sa touche personnelle, avec un groupe qui ne doit pas trop changer. Une équipe nationale, ce n’est pas que le terrain. C’est aussi la vie de groupe. Ce que les joueurs ont pu créer entre eux durant les deux années de qualifications, […] tu ne peux pas venir et tout changer avant une échéance aussi importante. »

Sénégal : un casse-tête pour Aliou Cissé

Pour l’heure, la Fédération sénégalaise n’a annoncé aucun match préparatoire à la Coupe du monde. Le sélectionneur Aliou Cissé, en poste depuis 2015, connaît, il est vrai, beaucoup mieux ses protégés que ses quatre autres confrères africains.

Pour affronter les Pays-Bas (21 novembre), le Qatar (25 novembre) et l’Équateur (29 novembre), Aliou Cissé doit déjà constituer un groupe de 26 joueurs. Et ça ne s’annonce pas simple pour le sélectionneur. « En début de stage, nous essayerons d’avoir un groupe homogène, a-t-il expliqué sur le site de la Fifa. Un groupe équilibré, qui vit bien. C’est important aussi pour défendre de la meilleure façon le Sénégal au Mondial. J’ai envie de dire que ce sont des choix de riche. Nous essayons de nous asseoir avec tout le staff pour pouvoir justement décider du groupe qui ira à la Coupe du monde. Mais, en réalité, l’ensemble des joueurs que j’ai utilisés mérite d’y être. Je ferai des heureux et des malheureux, mais c’est un choix ».

La liste de Cissé devrait être dévoilée le 11 novembre, indique la presse sénégalaise.

Tunisie : un stage en Arabie saoudite

Les Tunisiens ne devraient avoir qu’une seule rencontre préparatoire : le 16 novembre au Qatar face à l’Iran.

Une première partie des joueurs présélectionnés a débuté un stage en Arabie saoudite, qui se déroule du 6 au 13 novembre à Dammam, une station balnéaire située à 220 km de Doha.

Le reste de l’effectif rejoindra les Aigles de Carthage directement au Qatar, après l’annonce de la liste des joueurs retenus, le 14 novembre, date à laquelle les clubs doivent laisser les joueurs rallier leurs sélections.

Pour rappel, la Tunisie affrontera successivement le Danemark (22 novembre), l’Australie (26 novembre) et la France (30 novembre).

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 801 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial