Coupe du monde : l'Émir du Qatar répond aux critiques sur l'organisation du Mondial

mardi 25 octobre 2022 • 859 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Coupe du monde : l'Émir du Qatar répond aux critiques sur l'organisation du Mondial

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Dans un discours devant l'assemblée consultative du Qatar, l'émir du pays, Tamim bin Hamad Al Thani, a regretté publiquement que l'émirat "soit la cible d'une campagne de critiques sans précédent". Il a appelé ses concitoyens "à montrer au monde l'hospitalité chaleureuse et la générosité des Qataris".

Alors que son pays, qui doit accueillir la Coupe du monde de football dans moins d'un mois (du 20 novembre au 18 décembre), fait l'objet de toutes les discussions ces dernières semaines, l'émir du Qatar a décidé de répondre. De manière offensive, qui plus est.

"Une campagne de critiques qu'aucun autre pays hôte n'a subi"

S'adressant devant l'assemblée consultative de l'émirat, Tamim bin Hamad Al Thani a tenu à réagir aux nombreuses critiques émises à l'encontre de son pays, parmi lesquelles les conditions de travail très difficiles des ouvriers et des travailleurs migrants sur les chantiers du Mondial, les soupçons de corruption, les droits bafoués des LGBTQ et des femmes ou encore le désastre écologique de l'événement en termes d'émission de dioxyde de carbone.

"Depuis que nous avons eu l'honneur de nous voir attribuer la Coupe du monde, le Qatar a été la cible de campagnes de diffamation et de critiques sans précédent qu'aucun autre pays hôte n'a subi", explique-t-il avant de poursuivre. "Nous avons d'abord traité la question de bonne foi, et avons même considéré certaines critiques comme positives et utiles. Mais il est vite devenu clair que la campagne tend à se poursuivre et à s'étendre, qu'il y a des calomnies et du deux poids deux mesures, atteignant un niveau d'acharnement qui a amené beaucoup de gens à s'interroger, malheureusement, sur les véritables raisons et motivations derrière cette campagne."

"Le Mondial, une occasion de montrer 'qui nous sommes"

L'émir a ensuite développé une vision plus nationale, rappelant à ses concitoyens l'importance de montrer aux yeux du monde, avant et pendant la Coupe du monde, les qualités d'accueil et d'hospitalité de l'émirat.

"Accueillir le Mondial de football intègre plusieurs éléments qui forment les composantes de la crédibilité et de la capacité à influencer positivement. Cela se manifeste en acceptant le défi et en l'intégrant dans nos projets nationaux et nos plans de développement. En bref, c'est une occasion de décrire et montrer 'qui nous sommes', non seulement en termes de force de notre économie et de nos institutions, mais aussi en termes d'identité civilisationnelle (...) Poursuivons le travail pour élever haut le nom de la nation, et ouvrons nos bras pour accueillir tout le monde afin que le monde puisse être témoin de l'hospitalité chaleureuse et de la générosité des Qataris."

Son discours ne devrait pas manquer de faire réagir dans les prochaines heures. Lundi soir, lors du dévoilement de sa nouvelle statue de cire au musée Grévin, à Paris, Zinédine Zidane avait appelé à "laisser la polémique de côté" concernant la compétition. "Il faut laisser la place au jeu et la place à la Coupe du monde, pour tous les passionnés qui veulent juste voir du football."

Avec RMC

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


 


 


 


 

Cet article a été ouvert 859 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial