Affaire Kémi Séba : Ce qui s’est passé !

Société/Vidéo

IGFM – Le procès en appel de Kémi Seba, prévu ce lundi 24 février 2020, a été renvoyé au 27 avril prochain. Les avocats de l’activiste voulaient que la Cour ordonne la comparution immédiate de leur client retenu à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass depuis hier, mais la Cour n’y est opposée au motif que le dossier n’est pas en état d’être jugé.

En effet, selon le président de cette juridiction, ni Kemi Seba, ni son présumé-complice, Alioune Abatalib Sow, n’ont reçu leurs citations à comparaître. Donc c’est pour les citer que le procès est ajourné.

Poursuivis pour destruction d’un billet de 5.000 F CFA en septembre 2017, tous les deux avaient été relaxés par le tribunal des flagrants délits de Dakar, mais le procureur de la République du tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye,  avait interjeté appel.

Au sortir de l’audience, Me Khoureychi Bâ, avocat de l’activiste, a déploré la manière dont son client est traité. Il explique que Kémi Séba est toujours à l’aéroport Blaise Diagne, en zone de transit, puisqu’il est frappé par une mesure administrative, les autorités sécuritaires ne voulant pas le considérer comme une personne en détention. En clair, il est dans cette zone, en attendant son expulsion imminente.
L’avocat ajoute qu’il n’exclut pas de déclencher toutes les procédures idoines afin que les droits de son client soient préservés.