igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

COVID-19-Ziguinchor: L’ANRAC décaisse 2 millions

Covid-19

iGFM-(Dakar) L’Agence nationale de relance des activités économiques et sociale en Casamance a cassé sa tirelire ce jeudi 2 avril 2020 pour ramollir le déficit d’équipement médicaux et de combinaison de protection au centre de traitement des patients atteints de coronavirus.

Conduite par son Directeur général Ansou Sané, l’agence en charge de la reconstruction de la Casamance a décaissé deux (2) millions de FCFA pour jouer sa partition dans l’effort de guerre.

La remise de l’enveloppe à la cellule locale de riposte contre le COVID-19 a été faite dans les locaux de la gouvernance de Ziguinchor. Un geste dont se félicite le médecin de région de Ziguinchor. «C’est une contribution qui va sensiblement améliorer la prise en charge des malades », a dit le Lieutenant Colonel Maodo Malick Diop.

Pour le Directeur technique de l’ANRAC, Ismaila Diédhiou, «le centre de traitement fait face à d’énormes charges en terme de ressources et de ressources médicales. C’est pourquoi, il est urgent de doter de cette enveloppe pour qu’il puisse acheter les intrants médicaux nécessaires à la prise en charge des malades et la protection du personnel soignant », a indiqué M. Diédhiou.

Le médecin chef de la région médicale de Ziguinchor  a par ailleurs fait état d’une ruée excessive vers un médicament traditionnel connu sous l’appellation traditionnelle de «Touloukouna» aux prétendues vertus thérapeutiques dans le traitement du coronaires. « Il n’en est rien», informe le médecin chef de la région, le Lt Colonel Maodo Malick Diop qui appelle les populations à la prudence face à ce produit qui peut s’avérer dangereux pour la santé.

IGFM

Derniers articles sur Covid-19

Aller vers HAUT