Débat-Pourquoi l'Afrique est privée de Ballon d'Or depuis Weah ?

jeudi 21 avril 2022 • 1165 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Débat-Pourquoi l'Afrique est privée de Ballon d'Or depuis Weah ?

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Depuis le sacre de George Weah en 1995, l'Afrique court toujours après le Ballon d'Or, alors qu'Eto'o, Drogba, El Hadji Diouf...étaient bien armés pour remporter la plus grosse distinction individuelle du football. C'est le cas actuellement pour Sadio Mané.

Le Sénégalais Sadio Mané n'a jamais été si proche d'être sacré meilleur footballeur au monde. Après la Coupe d'Afrique des Nations et la qualification pour le Mondial 2022, l'attaquant confirme son état de forme avec Liverpool. Hormis ses 14 buts en Premier League, il porte son équipe depuis plusieurs semaines avec notamment les qualifications en demi-finale de Ligue des Champions et en finale de la FA Cup. Sans oublier qu'il est en course pour le titre de champion d'Angleterre. Aujourd'hui beaucoup d'observateurs le voient comment un sérieux candidat au Ballon d'Or avec Benzema. Mais le seul hic est que l'Afrique n'y croit pas trop après les ratés de Drogba, Eto'o et El Hadji Diouf. Ce qui nous amène à poser le débat. Pourquoi le continent est privé de Ballon d'Or depuis Weah en 1995 ? Deux journalistes africains contactés par iGFM ont réagi.


Steven Lavon, journaliste sportif togolais : "Le cas le plus patent, c'est Eto'o"

"Cela fait plusieurs années que l'Afrique est proche de décrocher son deuxième Ballon d'Or après Georges Weah, mais ça ne marche pas. Le cas le plus patent, c'est Samuel Eto'o. Il y a quelques années, il aurait dû l'avoir et je pense que tout le monde est unanime là-dessus. Il faut croiser les doigts que soit l'année de Sadio Mané, du deuxième Ballon d'Or africain. Après si ce n'est pas cette année, il faut continuer à travailler. Ça va arriver une prochaine fois. ce n'est pas loin en tout cas, on le voit. Les Africains font de très belles choses dans les gros championnats, avec les sélections, Salah, Mané...On est sur la voie."
Sawadogo, journaliste burkinabè : "Un lobbying qui se fait derrière"

"Depuis Weah, nous attendons toujours. Yaya Touré, Samuel Eto'o et Didier Drogba étaient des candidats qui auraient pu nous permettre d'avoir un successeur à George Weah. Malheureusement, ça n'a pas pu se faire. La troisième vague arrive avec Sadio Mané, Salah, ceux-là sont les plus proches de nous offrir le Ballon d'Or. Cette année, c'est Sadio Mané qui est plus proche de cette distinction. Il faut coiser les doigts. Lentement et sûrement, les joueurs africains se font un trou. C'est vrai que c'est difficile avec tout le lobbying qui se fait derrière, mais les performances ne peuvent pas se cacher. Ce n'est pas exclu qu'un Africain arrive à succéder à George Weah. Ce sera justice faite pour le continent qui regorge de grands joueurs sur la place footballistique mondiale. On va croiser les doigts pour Sadio Mané qui est sur une véritable pente cette année. Il faut souhaiter que cela continue, que ses performances à Liverpool se bonifient afin que cela puisse lui permettre de titiller le Ballon d'Or."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1165 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial