Début du ramadan dimanche pour les chiites d'Irak, d'Iran et pour l'Asie

samedi 2 avril 2022 • 729 lectures • 0 commentaires

International 1 mois Taille

Début du ramadan dimanche pour les chiites d\'Irak, d\'Iran et pour l\'Asie

PUBLICITÉ

Le mois de jeûne musulman du ramadan commencera dimanche pour les chiites d'Irak, du Liban, en Iran, et dans d'autres pays comme le Maroc, le Pakistan et l'Inde, ont annoncé les autorités de ces pays.

"Le premier jour du ramadan sera demain (dimanche)" pour les chiites d'Irak, majoritaires dans ce pays, a annoncé l'agence de presse officielle INA samedi soir, citant le bureau du grand ayatollah Ali al-Sistani, plus haute autorité chiite d'Irak.

En Iran voisin, pays également à majorité chiite, le ramadan commencera aussi dimanche, de même que pour les chiites vivant au Liban.

Pour les sunnites d'Irak, du Liban et la majorité des pays du Moyen-Orient (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Bahreïn, Qatar, Koweit...), le ramadan a commencé dès samedi, à l'exception d'Oman et de la Jordanie, pays à majorité sunnite, qui entameront ce mois de jeûne à partir de dimanche.

Le début du ramadan, consacré aux prières et à la charité, est déterminé par l'apparition du premier croissant de lune, le calendrier musulman étant lunaire.

En Asie, l'Afghanistan a commencé le ramadan samedi. A l'inverse, le premier jour de ce mois sacré aura lieu dimanche au Pakistan et en Inde.

En Indonésie, plus grand pays musulman au monde, les fidèles de la Muhammadiyah ont commencé leur mois de jeûne samedi, tandis que ceux affiliés à la Nahdlatul Ulama (majoritaire) débuteront dimanche.

Si traditionnellement de nombreux pays musulmans suivent la date indiquée par les autorités religieuses saoudiennes, certains ont utilisé ces dernières années leurs propres calculs astronomiques.

Durant le ramadan, un des cinq piliers de l'islam, les croyants sont invités à s'abstenir de boire, de manger, de fumer et d'avoir des relations sexuelles, de l'aube jusqu'au coucher du soleil. Les musulmans sont invités à acquitter une aumône pour les pauvres, la zakat el-Fitr.

Le ramadan s'achèvera par l'Aïd el-Fitr, la "fête de la rupture du jeûne".

PUBLICITÉ


© Agence France-Presse

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 729 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial