Décès de Mamadou Yatassaye : Levée du corps prévue à 15 heures, inhumation à Yeumbeul

vendredi 22 mars 2024 • 920 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Décès de Mamadou Yatassaye : Levée du corps prévue à 15 heures, inhumation à Yeumbeul

PUBLICITÉ

iGFM – (Dakar) Candidat recalé à l’étape du parrainage pour la Présidentielle de 2024, Mamadou Yatassaye est décédé, hier, à la suite d' un malaise. Ce, à trois jours du scrutin.

Selon des informations reçues, l’homme d’affaires sera inhumé, ce vendredi au cimetière de Yeumbeul. Auparavant, la levée du corps est prévue à 15 heures à la morgue de l’hôpital. « Les condoléances seront reçues à la grande famille dans le même quartier. Merci de prier pour le repos de notre cher père Mamadou Yatassaye », a renseigné un proche du défunt.

PUBLICITÉ


Alors qu’il s’était déclaré candidat pour la magistrature suprême, Mamadou Yatassaye a été décrit comme «un entrepreneur et administrateur de société sénégalais, engagé dans le développement de son pays ».

PUBLICITÉ


« Fortement investi dans la vie sociale et politique, il porte une vision ambitieuse pour un Sénégal prospère, inclusif et éduqué. Convaincu que l’éducation est la clé de l’avenir, il milite pour une jeunesse bien formée et engagée. Mamadou Yatassaye a également à cœur de promouvoir la justice sociale en luttant contre la pauvreté et les inégalités », avait-on fait savoir dans le document de presse. Lequel ajoutait : « Il prône un renforcement de la démocratie par le dialogue et l’unité nationale, tout en veillant à la sécurité et à la stabilité de son pays. En tant qu’entrepreneur, il aspire à contribuer à une économie florissante, créatrice d’opportunités pour tous les Sénégalais ».


Il était aussi indiqué que « sa vision repose sur une citoyenneté active, où chaque individu joue un rôle actif dans le développement de la nation ».


Mamadou Yatassaye, poursuivait-on, incarne ainsi un leadership résolument tourné vers l’avenir, cherchant à construire un Sénégal meilleur pour tous ses concitoyens.


Malheureusement, le dossier du patron d’Aquaterra n’avait pas été validé par le Conseil constitutionnel.

Cet article a été ouvert 920 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial