Défaut de paiement de FAR: L’Etat prêt à tripler ses parts à Sangomar

Economie/Une

iGFM – (Dakar) Beaucoup de choses se jouent actuellement dans le projet pétrolier sénégalais Sangomar. En effet, FAR qui détient 15 % des parts est aujourd’hui en défaut de paiement. La compagnie est incapable de réunir les ressources financière nécessaires pour s’acquitter de sa part d’investissement pour la phase de développement.

Et selon JeuneAfrique, « Petrosen se prépare à reprendre les parts de la junior australienne ». Ce qui pourrait faire monter sa participation à 25%, puisque Petrosen détenait jusqu’ici, 10% des parts.

Nos confrères de Ja se sont entretenus avec Mamadou Fall Kane, conseiller du président Macky Sall et secrétaire exécutif du Conseil d’orientation stratégique pétrolier et gazier (COS-Petrogaz). Il a rassuré quant à la situation à laquelle FAR expose le projet: «Nous nous attendions à cette décision de la part de FAR, compte tenu de ses difficultés financières dans une conjoncture pétrolière compliquée»

Pour l’instant, Petrosen, encore moins le ministère du Pétrole, n’ont officialisé une telle option. Mais,  Si L’Etat prend de nouvelles participations, il devra, cependant, faire face à des dépenses conséquentes. Pourra-t-il les assumer, notamment en cette période de rareté des ressources?