« Demain, on risque de se plaindre d’éléphants ambulants sur l’auroroute … »

Chronique

1 Comment

  1. Pourquoi ne pas demander à Eiffage de faire moins briller le soleil et de ne faire pleuvoir que de nuit quand tout le monde dort et tant qu’ on y est il faut pas que le thiebou diéune soit al denté et avec de la mayonnaise en dessert c’est mieux non…Quand est ce qu’une autorité va sonner le hola sur cette sur victimisation c’est insupportable comme si jamais nous ne serions capables de prendre nos responsabilité sur nos propres actes il faut toujours qu il y’ait un coupable!!! Un accident est toujours la conjugaison de plusieurs facteurs; il suffit d’en enlever UN SEUL pour qu il n’y ait pas d’accident ou au minimum en changer au moins le degré voire la nature: pas de vaches peut etre pas d’accident, mieux cerner son environnement et adapter sa vitesse en fonction de sa visibilité; pas d’accident; lever le pied quand il fait nuit noire et pas d’accident ; voiture techniquement au point et pas d’accident ect …Mème juste de mettre la ceinture de sécurité et il n’y aurait pas cette éjection malheureuse de la voiture et peut être que Papis serait encore parmi nous … Que DIEU ait pitié de son âme et essayons d’avoir raison garder sur cette affaire ! c’est insupportable ce niveau de déresponsabilisation qui peut s’éluder quand c’est un quidam (pour qui c’est plus simple de taper sur le méchant Eiffage) qui le sort mais pas mais un dg d’une grande organe de presse.

    Dans les autoroutes et routes françaises on rencontre ce genre de bretelles totalement plongées dans le noir avec des animaux sauvages susceptibles de passer à grande vitesse sans prévenir mais tout le monde est prévenu par des panneaux et par conséquent le paramétrage est libre et quand il arrive des accidents mortels on ne désigne les compagnies d’autoroutes comme coupables…Je sais dans mon Sénégal, nous sommes déjà cette éternelle victime alors à quoi bon…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Chronique

Blues

IGFM-Otis Redding ! Mettez moi du blues. J’ai envie de chialer. Pendant que

Social living !

  IGFM-Nous sommes dans le plus beau des mondes. Tout va bien.

Doctrine !

IGFM-Je parie mes babouches que nous sommes dans le temps des lutteurs,
Aller vers HAUT