Des secrets sombres du Prince Harry révélés par erreur

lundi 16 janvier 2023 • 1257 lectures • 1 commentaires

People 3 semaines Taille

Des secrets sombres du Prince Harry révélés par erreur

PUBLICITÉ

La date de sortie des mémoires du prince Harry était prévue le 10 janvier 2023. Cependant, suite à une erreur commise par une bouquinerie espagnole qui a commercialisé l’ouvrage par méprise, certains détails intéressants de la vie du prince ont été dévoilés au grand jour. En voici quelques-uns.

Une adolescence sous l’emprise de la drogue
Selon une source journalistique, le prince Harry aurait eu d’énormes excès durant son adolescence. Il aurait avoué avoir pris de la cocaïne à 17 ans et vécu des soirées d’ivresse dans les discothèques. Cela a d’ailleurs été prouvé par des photographies. Il indique que cette expérience était pour lui un acte prémédité, et qu’il aurait tout fait pour ternir l’image qu’il se doit de respecter au sein de sa famille. Et ceci, bien qu’il souligne que cet épisode de sa vie ne lui a pas vraiment plu.
Il prétend en outre avoir pris du cannabis dans une pièce d’eau à Eton College, alors qu’il étudiait dans ce prestigieux établissement. En gros, il explique qu’il voulait se sentir différent, que c’était là son principal objectif. Il aurait pu le faire d’une autre manière, par exemple en ayant battu un record sportif ou en remportant le jackpot dans un casino comme betFIRST. Mais il en était autrement. Quoi qu’il en soit, il l’affirme, il a bel et bien déjà consommé de la drogue.
Le Prince a abattu 25 talibans en Afghanistan
Durant son service de 10 années, le prince Harry a été expédié deux fois en Afghanistan. Dans son ouvrage, il raconte son parcours quand il était pilote d’hélicoptère dans ce pays. Il précise qu’à bord d’un hélicoptère Apache, tout ce qui se déroulait était enregistré. Il avait de ce fait pu compter le nombre d’ennemis qu’il a abattu. Le sien s’élevait à 25.
Après avoir entendu les propos du prince, le colonel Richard Kemp les a jugés choquants. Harry a comparé ses adversaires tués de « pièces d’échecs éliminés de l’échiquier ». Cela lui a valu de gros reproches auprès d’Anas Haqqani, un chef taliban. Ce dernier s’est exprimé sur Twitter et a s’est adressé au Prince comme suit : Monsieur Harry, les hommes que vous avez tués n’étaient pas des pions d’échecs, mais des êtres humains, qui avaient une famille qui attendait qu’ils reviennent.
Le prince Harry émet quelques remarques sur l’identité de son vrai père
Durant plusieurs années, des bruits selon lesquels le roi Charles III n’était pas le père biologique du prince Harry couraient partout. Ceci, à cause de l’aventure que Lady Diana avait eue avec le major Hewitt, son moniteur d’équitation. C’est la première fois que le prince riposte face à ces rumeurs.
Harry explique que Diana a fait la connaissance de James Hewitt bien après sa venue au monde. D’après ses dires, cela faisait même rire son père, qui ne cessait d’en faire des plaisanteries. Celui-ci disait souvent à son fils : « qui sait si je suis réellement ton véritable père ». Il en riait, quand bien même ce sujet n’avait rien de drôle.
Le duc du Sussex n’était pas d’accord quant au mariage de son père avec Camilla
Le prince Harry admet qu’il n’avait pas approuvé le fait que son père épouse Camilla Parker-Bowles, car il avait peur que cette dernière soit une belle-mère acariâtre. Il a fait remarquer que William et lui ont eu des entretiens avec Camilla avant la cérémonie. Quand ils ont eu leur première entrevue, Harry précise que Camilla avait l’air d’éprouver de l’ennui, et qu’elle ne se souciait guère de lui attendu qu’il n’était pas l’héritier.
Au fil du temps, ils ont quand même pu avoir des conversations. Si Harry et William avaient au départ quelques réserves sur Camilla, ils ont tout de même accepté l’union de leur père, dans la mesure où celui-ci était heureux. Mais le prince Harry raconte que certains de leurs échanges privés ont été divulgués à la presse, et que le réseau de communication de Camilla en est la cause.
Bref, ces informations ont dû surprendre de nombreuses personnes. Dans tous les cas, les mémoires du prince seront officiellement publiées et tout le monde pourra en savoir davantage.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1257 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial