igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Détournement à l’Agence Manko de Pikine : le préjudice avoisinerait 3 milliards

Société

IGFM-Les limiers de la Division des investigations criminelles (Dic) ont appréhendé à Pikine, 3 responsables de l’agence «Manko», une filiale de la Sgbs spécialisée dans l’octroi de crédits aux populations à revenus modestes. L’actuel directeur général a été entendu relativement à des «crédits complaisants», ayant causé un préjudice de «plusieurs centaines de millions de francs Cfa».

Selon « Libération », c’est le braquage du siècle, car 3 milliards de francs CFA ont été volés à l’agence Manko de Pikine, filiale de ladite société.

La Descente – Coup de tonnerre à Pikine, où la descente des éléments de la division des investigations criminelles (Dic) a installé la panique à l’agence de crédit Manko au rond point terminus de Tally Boubess. Ils ont procédé à 3 arrestations, dont celles de l’ex-directeur commercial, D. Nd., de l’ex-chef d’agence, C. S. Des agents de crédit incriminés sont en fuite. Tout est parti d’un rapport d’audit qui a révélé des malversations portant sur l’octroi de crédits à partir de dossiers montés de façon désinvolte. Sans compter des montants qui ont été octroyés à des bénéficiaires et détournés par des agents de crédit. On souffle que c’est «l’énormité de ces montants et la difficulté des bénéficiaires à rembourser le crédit» qui ont mis la puce à l’oreille de la maison-mère : la Sgbs.

Détournement – En effet, Il y a plusieurs années, le groupe Sgbs lançait au Sénégal un concept bancaire nouveau, situé entre la microfinance et la banque traditionnelle, dénommé «Manko». L’objectif est de permettre aux populations non bancarisées, disposant de revenus modestes mais réguliers, de pouvoir bénéficier de crédits à des taux souples. À Pikine, c’est en grande pompe que le concept a été lancé et des locaux trouvés pour abriter la nouvelle agence, prise d’assaut par des demandeurs de crédit  «Suxali», pouvant aller jusqu’à 50 millions, payables en 24 mois. Des agents de crédit furent ainsi recrutés. Ces agents se déplaçant à bord de scooter, retrouvaient les bénéficiaires dans leur domicile ou leur lieu d’activités. «C’était vraiment un succès», commente un client. Hélas, ce succès va inspirer des agents de crédit véreux, qui ont joué sur la naïveté de certains bénéficiaires de crédit au faible niveau d’instruction. «Le modus opérandi de ces agents consistait à monter des dossiers de crédit, le plus souvent fictifs. Une fois le dossier validé, ils piègent le bénéficiaire en le convainquant de leur remettre l’argent dès l’encaissement». À ce jeu d’écriture et d’encaissement «des centaines de millions ont pu être empochés par des agents véreux.» Cette boulimie financière sera mise à nu après la découverte de crédits démesurés octroyés à des clients à faible capacité de remboursement. Interrogés, ces clients ont pointé du doigt les agents véreux. C’est le cas de cette dame qui, sans qu’elle n’en fasse la demande, a été appelée et invitée à prendre un crédit qui lui a été octroyé. «Le dossier a été monté à son insu, parce que l’agent avait toutes les informations la concernant», explique une victime, qui souffle que le plus cocasse, c’est le train de vie de certains agents de crédit. «Un train de vie sans aucun rapport avec leur traitement salarial.»

Alerte – Ces crédits démesurés ajoutés à l’incapacité de certains clients à rembourser, ont fini par alerter en interne, puis en haut lieu. Des mesures furent prises, notamment le retrait de ses pouvoirs à D. Nd., Directeur de réseau, ex directeur commercial. C’était au début du mois d’août 2018, avant qu’une équipe de trois auditeurs ne soit dépêchée par la Sgbs à la mi-août 2018. Un audit suivi d’une plainte que la Dic a instruite, avant d’appréhender D. Nd., C. S. Des agents de crédit sont aussi entendus, de même que l’actuel Directeur général de l’agence. Pris de panique, des agents ont pris la tangente. Les deux responsables interpellés par la Dic, de même que l’agent de crédit arrêté au cours de l’enquête, ont été placés en garde à vue samedi dernier.

IGFM

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT