Dexaméthasone, l’Oms annonce le «premier traitement à réduire la mortalité chez les cas graves»

Covid-19/Une

iGFM – (Dakar) Le premier vaccin contre la covid-19 n’a, pour le moment, pas été mis officiellement sur le marché. Dans les 4 coins du globe, le personnel médical se bat avec les moyens du bord pour sauver les patients infectés. Cependant, des centaines de milliers de morts ont été dénombrés depuis le début de la pandémie. Certains pays expérimentent des solutions pour sauver les cas graves.

La dexaméthasone, expérimentée en Angleterre pour traiter les cas graves, semble donner de belles promesses. En effet, le pays a même effectué des essais cliniques dont les résultats viennent d’être publiés. L’Oms a réagi : «L’Organisation mondiale de la santé (OMS) salue les premiers résultats d’essais cliniques du Royaume-Uni (Royaume-Uni) qui montrent que la dexaméthasone, un corticostéroïde, peut sauver la vie de patients gravement malades avec COVID-19.»

En effet, les résultats de l’essai renseignent que Pour les patients sous respirateurs, le traitement s’est révélé réduire la mortalité d’environ un tiers.  Pour les patients nécessitant uniquement de l’oxygène, la mortalité a été réduite d’environ un cinquième, selon les résultats préliminaires partagés avec l’OMS. Cependant, le bénéfice n’a été observé que chez les patients gravement atteints de COVID-19. Le même effet n’a pas été observé chez les patients moins atteints.

«Il s’agit du premier traitement à réduire la mortalité chez les patients atteints de COVID-19 nécessitant de l’oxygène ou un ventilateur», a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. «C’est une excellente nouvelle et je félicite le gouvernement du Royaume-Uni, l’Université d’Oxford et les nombreux hôpitaux et patients du Royaume-Uni qui ont contribué à cette percée scientifique vitale», ajoute-t-il.

Youssouf SANE