igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Différend Africamers/PAD – Des parlementaires demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire

Actualité

iGFM – (Dakar) Le différend Flash Arique/Port Autonome de Dakar, relatif au rachat de Africamers par des Russes, s’est invité ce dimanche à l’Assemblée nationale lors du passage du ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, Alioune Ndoye. Des députés saisis du problème ont interpellé le ministre sur cette affaire avant de demander l’ouverture d’une enquête parlementaire.

En février 2015, M. Alexy Frolov a acquis les actifs de la société « Africamer » qui était restée 9 ans sans trouver un acquéreur pour 9 milliards FCFA. Depuis lors, elle peine à démarrer ses activités à cause des blocages administratifs au Port. Face au ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, des parlementaires sont montés au créneau pour demander la lumière sur cette affaire et l’ouverture d’une enquête parlementaire.

Selon le député Alé Lô a interpellé le ministre en ces termes. « Si les éléments d’informations que nous avons sont exacts, il est urgent qu’on ouvre une enquête parlementaire sur cette affaire pour savoir où se situe la vérité compte tenu de nos rapports avec la Russie qui est membre du Conseil de sécurité de l’Onu où il y a une réflexion à mener.

Abondant dans le même sens, le député Abou Mbacké Dolly d’ajouter : « Africa Flash a racheté à près de 9 milliards Africamers et a investi beaucoup d’argent pour démarrer ses activités, mais la Direction de l’Environnement a bloqué a bloqué les travaux. Nous avons aussi appris que le Port de Dakar veut donner ce marché à des Trucs ». C’est pourquoi, il a aussi demandé « l’Assemblée nationale d’ouvrir une commission d’enquête parlementaire sur cette affaire pour savoir les dessous de ce deal avec la Turquie ». Parce que, soutient-il, «  nous ne pouvons pas accepter qu’on sacrifie des sénégalais pour les beaux yeux de la Turquie. Il faut absolument cette commission pour savoir comment fonctionne le Port de Dakar.

Pour sa part, le député Sagne de Gossas, il faut prendre ce dossier en main. Parce que ce n’est pas du tout normal, qu’un investisseur qui met une valeur de 10 milliards dans cette opération qu’on l’empêche de faire son travail. Il faut vraiment qu’on fasse la lumière sur cette affaire.

La députée libéral Marie Sow Ndiaye a également interpellé le ministre de la Pêche sur cette affaire. « Africamers une société qui a existé pendant 9 ans, si aujourd’hui après son rachat, les activités sont bloquées, il y a de quoi s’inquiéter pour les milliers de pères de famille qui travaillaient dans cette société. Il faut tout faire pour régler cette affaire ».

Prenant la parole, le président de la commission Economie, Cheikh Seck, a laissé entendre qu’il a été interpellé sur cette affaire. Mais sa position ne lui permet pas de prendre position pour l’une ou l’autre partie. Mais qu’aujourd’hui, l’Assemblée nationale a des outils parlementaires pour tirer au clair cette affaire.

IGFM

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT