Diouloulou : des volontaires internationaux aux secours des enfants orphelins

Société

iGFM – (Ziguinchor) – Ils sont une vingtaine de volontaires venus depuis hier d’Angleterre, du Pakistan, de Bengladesh, des Etats-Unis, de la Grande Bretagne pour porter secours à des enfants orphelins dans la commune de Diouloulou, situé dans le département de Bignona. Des volontaires qui se sont investis surtout dans le secteur de l’éducation pour sauver des enfants qui ont perdu leurs parents. Pour se faire, «ces bonnes volontés qui ont posé des jalons avec conviction et foi, ont donné de leurs efforts pour l’avenir de ses jeunes élèves qui avaient perdu tout espoir dans notre commune. Des classes ont été construites et équipées en leur faveur», explique le Directeur de l’ONG Muslim Hands, Chérif Chamssidine Dino Kébading Aidara.

«Ils sont plus d’une centaine d’enfants et des adolescents en situation de précarité à avoir aujourd’hui bénéficié de meilleure condition de vie et d’apprentissage scolaire», a ajouté M. Aidara.  Pour le Sous-Préfet de Kataba 1 qui a marqué de sa présence à cette cérémonie d’au-revoir après un séjour de près d’une semaine de ces bienfaiteurs dans la commune qui a été éprouvée par le conflit armé en Casamance, «ces volontaires ont joué leur partition dans un devoir recommandé par le Prophète Mohamed (PSL).  Nous avons bien apprécié leur présence dans plusieurs villages de notre commune et même au-delà car, leurs actions ont été magnifié jusque dans les villages les plus reculés comme celui  de Boutoupa-Camaracounda, un village qui a subi les affres de la guerre dans cette partie sud du pays.

En plus, ces derniers, ont aussi accompagné les réfugiés Gambiens lors de la crise politique de 2017», a magnifié Youssouf Faye. Les trois repas quotidiens assurés pour ces enfants orphelins dans leurs établissements scolaires, repas journaliers aux enfants par manque de denrées alimentaires, il s’agit maintenant pour ces volontaires, après avoir comblé les besoins en alimentation, de pouvoir s’équiper en médicament de base et/ou en traitements médicaux pour les enfants.

                                                                                                                                                      
MOUSSA DIAW

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.