Dopage : Paul Pogba suspendu quatre ans

jeudi 29 février 2024 • 1067 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Dopage : Paul Pogba suspendu quatre ans

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Des médias italiens ont annoncé, ce jeudi, que Paul Pogba a écopé d'une suspension de quatre ans pour infractions aux règles de l'antidopage. Le milieu français (30 ans) avait été contrôlé positif à la testostérone le 10 août 2023.

Paul Pogba est fixé. Suspendu à titre provisoire depuis le 11 septembre après son contrôle antidopage positif à la testostérone effectué le 20 août, à la fin du match Udinese-Juventus (0-3) où il était resté sur le banc, le milieu international français (30 ans, 91 sélections) s'est vu infliger une suspension de quatre ans. La carrière du trentenaire s'est peut-être terminée ce jeudi 29 février.

À la suite de son contrôle positif, le champion du monde 2018 avait demandé l'analyse de l'échantillon B. Elle avait été réalisée en octobre au laboratoire Acqua Acetosa de Rome en présence des experts choisis par les avocats du milieu de la Juventus. Les résultats étant identiques à ceux du premier échantillon, le processus de la justice sportive transalpine s'était mis en place via la NADO, l'équivalent de l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage). Pogba avait ensuite fait l'objet d'une contre-analyse qui avait révélé la présence de DHEA, une substance différente de la testostérone mais qui produit les mêmes métabolites.

Il avait reconnu avoir consommé un complément alimentaire

Depuis le jour de l'annonce de sa positivité, Pogba n'a pas dévié de sa ligne, celle que fixait déjà à l'époque son agent, Rafaela Pimenta : « Paul n'a jamais voulu enfreindre les règles. » Après le choc de l'annonce, le joueur avait reconnu, devant le staff médical de la Juve et une partie de ses dirigeants, avoir consommé un complément alimentaire conseillé par un ami médecin à Miami, où il passe régulièrement ses vacances.

Le parquet antidopage italien avait conclu son enquête préliminaire en décembre et la requête était lourde : quatre ans de suspension. Soit la peine prévue par le Code mondial antidopage pour la prise de produits interdits. Des réquisitions suivies par le tribunal antidopage italien. La Juventus a dit « prendre acte » de cette décision. L'entourage du joueur a annoncé que l'international français allait faire appel de sa suspension.

Avec L'Equipe

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1067 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial