Dortmund renverse le Bayern après un match spectaculaire

Sport

iGFM-(Dakar) Malmené en première période, le Borussia Dortmund a renversé la situation face au Bayern Munich (3-2) dans le choc de la 11e journée de Bundesliga. Les Borussen ont désormais sept points d’avance sur les Bavarois.

Le match : 3-2

Le choc de la 11e journée de Bundesliga avait un côté vintage. Il rappelait curieusement les années Klopp – Guardiola, avec un Borussia Dortmund tout en verticalité, à base d’attaques rapides et de recherche de la profondeur, et un Bayern Munich en mode possession du ballon et attaques placées. Le scénario a d’ailleurs longtemps ressemblé à ce vieux classique. La première partie du film, en fait. Annoncés comme convalescents, les sextuples champions en titre ont marché sur Dortmund en première période. Ils ont logiquement ouvert le score avant la demi-heure de jeu (26e), par Robert Lewandowski d’une tête plongeante sur un centre de Serge Gnabry. Franck Ribéry s’est procuré l’autre grosse occasion bavaroise de la mi-temps. Son tir croisé a été dévié par Marwin Hitz (33e).

La deuxième partie n’avait plus rien à voir, comme si le réalisateur avait changé en cours de film. S’ils avaient offert quelques petits coups de chaud à leurs supporters en première période, notamment par Marco Reus (10e), les Borussen ont réchauffé le Signal Iduna Park dès le début de la deuxième. Avec Marco Reus comme acteur principal. Le capitaine du BvB a obtenu un penalty – un peu généreux -, qu’il a transformé lui-même (47e). Mais comme dans tous les grands films, il fallait du suspense et des retournements de situation. Et il y en a eu ! Galvanisés par leur but, les joueurs de Lucien Favre ont poussé pour prendre l’avantage. Ils se sont fait refroidir par l’inévitable Lewandowski (53e).

Tout était à refaire. Contrairement à la première période, ils ont réagi immédiatement. Ils ont raté l’immanquable par trois fois (Reus à la 59e, Alcacer à la 62e et Reus à la 65e), histoire de maintenir le suspense, avant que leur capitaine ne s’offre un doublé sur l’occasion la plus difficile (67e), d’une reprise du droit. Les Borussen ont continué à mettre une pression terrible sur les Munichois et ont été récompensés à la 73e minute. À la suite d’une perte de balle de Franck Ribéry aux abords de leur surface, ils ont remonté le terrain en trois passes. Lancé dans la profondeur par Axel Witsel, Paco Alcacer s’est retrouvé face à Manuel Neuer et a remporté son duel.

Comme un bon thriller, la tension n’est pas redescendue. Aucune équipe n’a fermé le jeu. Les actions se sont enchaînées. Les esprits se sont échauffés. Robert Lewandowski a cru égaliser à la dernière seconde. Il était hors-jeu. À la fin, c’est le Borussia Dortmund qui a gagné. Une première en Bundesliga depuis deux ans.

Le joueur : Marco Reus, prix du meilleur interprète

Le capitaine du Borussia Dortmund a été le principal acteur de cette rencontre complètement folle. Il a fait passer les supporters du BvB par tous les états. La frustration, à plusieurs reprises, lorsqu’il a raté des occasions faciles. Il y a eu la première, où il n’appuie pas assez sa frappe sur un duel face à Manuel Neuer (10e), et la troisième, où il ne voit pas Kimmich se jeter sur la ligne et lui tire dessus (59e). Il les a aussi rendus fous de joie. Il a obtenu et marqué le penalty de la première égalisation, en forçant un peu sa chute, tel un comédien. Son deuxième but, qui a remis les deux équipes à égalité une deuxième fois, était autrement plus compliqué que toutes ses précédentes actions. Il a réussi le geste parfait. Un résumé de son match.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.