igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

El Hadji Issa Sall dénonce le “je-m’en-foutisme d’Etat”

Politique

iGFM-«Nous ne sommes pas d’accord aujourd’hui sur le parrainage et nous ne le serons pas demain. Je ne sais pas quelle hérésie a piqué ceux qui nous proposent ce parrainage. Il y a un véritable problème au niveau de ce parrainage qui risque de mettre ce pays à feu et à sang. Si l’Assemblée nationale vote cette loi, la résistance va continuer. Nous ne l’accepterons pas. Si Macky nous donne un coup, nous lui donnerons dix coups», a déclaré le leader du Parti de l’Unité et du Rassemblement (Pur), El Hadji Issa Sall, lors d’une conférence de presse.

«Quand vous demandez à quelqu’un 70 000 signatures, c’est pour faire en sorte que cette personne ne soit pas candidate aux élections. Ils veulent laisser les partis qui ont la possibilité d’avoir les 70 000 signatures déposer leurs candidatures, pour ensuite les invalider. Aujourd’hui, nous croisons les bras et assistons passivement au ‘’je-m’en-foutisme d’Etat’’ érigé en règle politique par un régime avide, obnubilé par un second mandat pour lequel, il est capable de fouler aux pieds tous les préceptes de la démocratie», indique-t-il.

Selon le leader du Pur, «ce maquignon antirépublicain n’a ni respect ni considération et encore moins de la compassion vis-à-vis des différents segments de la Nation, meurtris tous, autant qu’ils sont, par les difficultés de la vie quotidienne, dont les causes sont, entre autres, la mal gouvernance, la dilapidation, le détournement, le bradage de nos ressources, sans oublier la mise sous tutelle de notre économie nationale, synonyme d’une nouvelle forme de colonisation».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Politique

Aller vers HAUT