Embargo du Mali : Les chiffres qui montrent que le Sénégal risque très gros !

mardi 11 janvier 2022 • 2406 lectures • 2 commentaires

International 2 semaines Taille

Embargo du Mali : Les chiffres qui montrent que le Sénégal risque très gros !

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Le président Macky Sall, qui a pris part aux sommets extraordinaires de la Cedeao et de l’Uemoa le week-end dernier, avait-t-il bien analysé les conséquences de la mise sous embargo du Mali sur l’économie sénégalaise ? 

Le Sénégal risque très gros. Les sanctions imposées au Mali et la décision d’Assimi Goïta de fermer les frontières de son pays aux Etats de  la Cedeao font planer un gros danger sur des centaines de milliards de francs Cfa et sur plusieurs secteurs.

Et pour le comprendre, il faut jeter un coup d’œil sur les statistiques des échanges entre les deux pays. Dans les exportations du Sénégal, le Mali s’est placé en tête dans le classement des principaux clients du Sénégal, rien qu’en 2020.

La giganteste commande
de 2042 milliards de francs Cfa


Dans la sous-région, le Sénégal a exporté pour 863 milliards de francs Cfa. Et de ces exports, le Mali a commandé pour 474,8 milliardsde francs Cfa, renseigne l’Ansd. Mieux, ces 5 dernières années, le Mali a commandé à hauteur de 2042 milliards de francs Cfa chez nous.

Le Mali, c'est aussi et surtout le principal partenaire du Sénégal en ce qui concerne les exportations d’hydrocarbures. Il a capté 64,7% de nos ventes en 2020, dans ce domaine. Aussi, c’est le Mali qui commande 87% de nos exportations en ciment (73,7 milliards de francs Cfa en 2020).

Le Sénégal premier fournisseur
africain pour le Mali 

L’institut national de la statistique du Mali, dans son bulletin du 4ème trimestre de 2020, a classé le Sénégal 2ème fournisseurs du Mali avec 19,07% de ses importations, juste derrière la Chine (19,69%).

Ainsi, il apparait clairement que parmi les Etats de la Cedeao, le Sénégal est le pays qui a le plus à perdre économiquement dans ces sanctions imposées au Mali. Il s'agit là, d'une menace réelle sur toutes ces exportations et les recettes fiscales qu'elles apportent à l'Etat. Les entreprises sénégalaises qui exportent vers le Mali, elles, sont déjà sur le qui-vive.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2406 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial