Emprunt obligataire : L’Etat du Sénégal cherche 82,5 milliards FCfa sur le marché financier régional

Economie

IGFM – La survenue du Covid-19 au Sénégal le 2 mars dernier a plongé le pays dans une crise sanitaire sans précédent. Elle a impacté l’économie nationale et obligé les autorités étatiques a mobilisé des fonds pour sauver les secteurs vitaux du pays.

Face à la gravité et à l’urgence de la situation, l’Etat du Sénégal s’est résolu à une émission obligataire, qui s’est traduite par une adjudication d’un montant de 82,5 milliards FCfa sur le marché financier régional.  Une levée de fonds interprétée par le régime de Macky Sall comme étant la preuve que le Sénégal «garde toute sa crédibilité sur le marché financier».

Lors de cette opération d’émission simultanée d’Obligations assimilables du Trésor (Oat) dans le marché financier régional, le Sénégal était en quête de 75 milliards  FCfa, mais le taux de couverture en adjudication par les soumissions est monté jusqu’à 111 milliards de FCfa.

Finalement, le montant retenu de l’emprunt obligataire a été arrêté à 82,5 milliards de FCfa, réparti en deux tranches : une première de 28 milliards en 3 ans au taux moyen de 6,07% et une seconde de 54,5 milliards en 5 ans au taux moyen de 6,32%.

En septembre 2019 déjà, le Sénégal avait déjà mobilisé un emprunt obligataire de 55 milliards FCfa.