"En 2021, l’activité économique devrait retrouver le dynamisme avant la Covid-19"

mercredi 13 janvier 2021 • 280 lectures • 0 commentaires

Actualité 2 semaines Taille

iGFM - (Dakar) En 2021, l’activité économique devrait retrouver le dynamisme avant la Covid-19 à la faveur d’un environnement interne et externe plus favorable, mais également grâce à la relance des investissements structurants dans le cadre de la poursuite de l’exécution des projets et programmes du PSE inscrits dans sa deuxième phase de Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP2A) selon la Direction de la prévision et des études économiques(Dpee).

Aussi, poursuit l'étude, la consolidation des acquis à travers le programme de résilience économique (PRES) ainsi que les réformes sectorielles contribueraient à amorcer le regain de dynamisme de l’activité économique. Globalement, le taux de croissance du PIB réel est projeté à 5,2% en 2021 contre -0,7% en 2020, soit un gain de 5,9 points de pourcentage.


S’agissant de l’inflation, mesurée par le déflateur du PIB, elle est projetée à 1,7% en 2021 contre 2,5% en 2020.


Au titre des finances publiques, la loi de finances initiale (LFI) de 2021 a été conçue dans un contexte marqué, d’une part, par la reprise de l’activité économique post Covid-19 à la faveur des ambitieux programmes de développement économique mis en œuvre dans le cadre du PAP2A et, d’autre part, par les défis majeurs en terme de renforcement du recouvrement des ressources internes avec la nouvelle stratégie de recouvrement des recettes à moyen terme (SRMT). Au total, le déficit budgétaire est projeté à 743,0 milliards, soit 5,0% du PIB en 2021, contre un objectif de déficit de 860,0 milliards (6,1% du PIB) prévu au titre de la révision de l’année 2020.


Au titre des échanges avec le reste du monde, le compte courant devrait ressortir, en 2021, en déficit de 1473,7 milliards. L’excédent du compte financier (+1264,8 milliards) couvrirait partiellement le besoin de financement. Par conséquent, le solde global de la balance des paiements afficherait un excédent de 70,5 milliards en 2021.


S’agissant de la situation monétaire en 2020, la masse monétaire augmenterait de 13,1% avec une augmentation des avoirs extérieurs nets (+70,5 milliards), des créances nettes sur l’administration centrale (+284,5) et des créances sur l’économie (+451,1 milliards).

#Dpee, #PAP2A, #PIB, #

Cet article a été ouvert 280 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 27 janv.

lune   Il est 16:04   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

"En 2021, l’activité économique devrait retrouver le dynamisme avant la Covid-19"

281 lectures • 0 commentaires

Actualité 2 semaines

Economie: Macky envisage un taux de croissance de 13% dès 2023

597 lectures • 0 commentaires

Actualité 3 mois

Macky Sall prône une meilleure protection du cheptel

73 lectures • 0 commentaires

Actualité 2 ans

Covid-19: La barre des 600 morts franchie

526 lectures • 1 commentaires

Actualité 5 heures

Covid-19, Anthony Baffoe : "J’ai perdu des proches..."

908 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 jour

Casamance : Des tirs à l'arme lourde entendus...

1772 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 jour

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial