Enseignement supérieur: les urgences et chantiers auxquels Moussa Baldé compte s’attaquer !

jeudi 22 septembre 2022 • 740 lectures • 0 commentaires

Société 5 jours Taille

Enseignement supérieur: les urgences et chantiers auxquels Moussa Baldé compte s’attaquer !

PUBLICITÉ

Le Pr Moussa Baldé a officiellement pris les rênes du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. La cérémonie de passation de services s’est tenue, ce jeudi, dans la sobriété. L’ex ministre de l’Agriculture a mis le curseur sur les urgences et chantiers qu'il compte traiter en priorité.

«Je compte, conformément à la lettre de mission que le président de la République nous a confiée, m’inscrire dans la continuité de la mise en œuvre des décisions présidentielles, en commençant par les priorités de l’heure», a indiqué le Pr Moussa Baldé, désormais nouveau Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, lors de la cérémonie de passation de services.

Et de préciser : «L’urgence sera de s’occuper de l’orientation des nouveaux bacheliers et de leur offrir les meilleures conditions d’accueil dans les Universités et les Isep. La finalisation des grands projets du Chef de l’État va également occuper une place importante. Je compte également donner un accent particulier à la recherche et l’Innovation, notamment les infrastructures de Recherche et les outils de promotion de l’innovation et du transfert de technologie.»

L’ex ministre de l’Agriculture a tenu à témoigner sa gratitude au président de la République pour sa confiance renouvelée, notamment pour mettre en œuvre, sa politique d’Enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Un secteur dans lequel il se meut depuis plusieurs décennies, indique-t-il.

«Je suis d’autant plus motivé à travailler sous son leadership que le département de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation que j’ai l’honneur de diriger à partir d’aujourd’hui, est le secteur dans lequel j’évolue depuis l’âge de 20 ans, en tant qu’étudiant d’abord puis comme enseignant-chercheur en Mathématiques», révèle le Pr Moussa Baldé.

Le ministre a souligné qu’aujourd’hui, l’Enseignement supérieur, la recherche et l’innovation sont fondamentaux pour un pays qui aspire à l’émergence dans un monde dominé par l’économie de la connaissance. C’est pourquoi, dit-il mesurer «toute la place que le chef de l’État accorde à ce sous-secteur de l’Éducation.»

«Le président Macky Sall a fait de l’Enseignement supérieur, la recherche et l’innovation un levier indispensable pour le développement économique et social de notre pays, avec les décisions présidentielles d’août 2013. Cet engagement a été réaffirmé avec force au mois d’avril 2022 à l’occasion de sa  rencontre avec la communauté universitaire durant laquelle il a pris 12 nouvelles décisions pour la continuité de sa vision pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation», a-t-il rappelé.

Il en a profité pour rendre hommage aux acteurs qui ont permis de mener ces réformes: «Je pense, aux ministres qui se sont succédés à la tête de ce département, aux Recteurs, aux directeurs des centres et œuvres universitaires, aux directeurs centraux mais surtout aux syndicats du Personnel d’enseignement supérieur et de recherche et de Personnel administratif et technique et de service ainsi qu’aux associations d’étudiants».

Au cours de la rencontre, il a aussi rendu hommage au personnel du ministère de l’Enseignement supérieur et fait un clin d’œil à ses parents du Fouladou.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 740 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial