Équipe de France : un vestiaire sous très haute tension...(Explications)

mercredi 30 juin 2021 • 3003 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Équipe de France : un vestiaire sous très haute tension...(Explications)

iGFM (Dakar) La campagne de l'équipe de France à l'Euro 2020 a été marquée par de nombreuses tensions sur et en dehors du terrain. Explications de nos confrères de Footmercato.

Le groupe vit très bien. De l'avis de plusieurs joueurs, en conférences de presse, l'équipe de France vivait bien depuis le début de la préparation à l'Euro 2020. Il a fallu que tout vole en éclat ce lundi soir, avec une élimination difficile à digérer contre la Suisse en 8e de finale (3-3, 5 t. a. b. à 4), pour que la vérité éclate et qu'un portrait beaucoup plus nuancé soit présenté.


On apprend ainsi dans les colonnes de L'Équipe que, dès l'annonce du retour de Karim Benzema, les premières tensions sont nées. Un cadre du groupe tricolore a ainsi mal vécu la campagne de communication sur les réseaux sociaux, clairement orienté sur l'attaquant du Real Madrid. Pour ne pas froisser un autre cadre, des visuels présents dans l'espace VIP du Stade de France lors de l'amical contre la Bulgarie (3-0) ont même été enlevés sur demande de Didier Deschamps.


Mbappé au centre des tensions


On se souvient évidemment de la brouille entre Olivier Giroud et Kylian Mbappé au sortir de cette même rencontre. Certains tauliers, comme Hugo Lloris, Moussa Sissoko ou Steve Mandanda, ont mal vécu le comportement boudeur de l'attaquant au lendemain des déclarations jugées polémiques du buteur de Chelsea. Et même si l'affaire a été évacuée quelques jours plus tard en point presse, elle a marqué une petite fracture au sein du groupe.


D'autant que, d'après Le Parisien, certains éléments auraient mal vécu l'idolâtrie médiatique autour du n° 10 des Bleus. Le journal indique aussi qu'Antoine Griezmann n'a pas goûté que le Bondynois affiche de manière exacerbée sa joie d'évoluer avec le Merengue plutôt qu'avec Giroud, dont il est assez proche. Concernant Grizou, plusieurs de ses proches, comme Paul Pogba et Giroud, n'ont pas apprécié de voir son aire d'influence diminuer alors qu'il était le leader technique de l'équipe depuis 6 ans.


Le départ prématuré d'Ousmane Dembélé, forfait sur blessure après le deuxième match contre la Hongrie, a également pesé lourd, explique le quotidien sportif. Le feu follet du FC Barcelone est un des animateurs du vestiaire et fait l'unanimité auprès des plus anciens comme des plus jeunes. Son absence et sa bonne humeur se sont faites ressentir.


Échanges musclés Pogba-Rabiot et Varane-Pavard


Et puis, il y a ce dernier match, contre la Nati, qui a mis en lumière des tensions sous-jacentes. On a vu Adrien Rabiot et Paul Pogba se prendre le bec sur l'égalisation helvète en toute fin de rencontre. On a aussi aperçu Benjamin Pavard et Raphaël Varane s'échanger quelques amabilités pendant la rencontre. L'échange tendu entre DD et Kingsley Coman à la mi-temps des prolongations est également encore dans toutes les têtes...


Pour ne rien arranger, en dehors du terrain aussi, le climat était tendu. L'altercation entre la mère et représentante d'Adrien Rabiot et la famille de Paul Pogba d'abord puis de Kylian Mbappé ensuite a révélé une ambiance loin d'être aussi bon enfant que les acteurs ne voulaient bien l'expliquer face aux médias. Désormais, comme l'explique Le Parisien, le staff a peur que l'union des Bleus, qui a fait leur force en 2018, vole en éclats dans les prochaines semaines...

Cet article a été ouvert 3003 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial