Equipe nationale : Faut-il faire partir Aliou Cissé et recruter Hervé Renard ?

Can 2019/Vidéo

Igfm – (Dakar) Le Sénégal a perdu la finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 face à l’Algérie. Malgré tout, les sénégalais rencontrés dans les rues de Dakar pensent que les «Lions» ont effectué une bonne campagne.

Même s’ils pensent que Hervé Renard est un bon coach, ils estiment que le sélectionneur national, Aliou Cissé, mérite de rester encore à la tête de l’équipe pour les futures compétitions.

16 Comments

  1. Il faut oser changer. Il a eu la chance de mener cette Equipe pendant 5 ans sans jamais produire (s’entraîner) ou trouver (sélectionner) un seul bon tireur de coup francs ou de penalties. Je ne parle même pas de fond de jeu digne avec ces talents. Avec ces joueurs Hervé Renard nous ramènera la prochaine CAN. Aliou est entrain d’apprendre comment manager avec ces talents. C’est un gâchis énorme. Quand il sera bon, ces talents seront vieux. Il (Aliou) ne sait même pas optimiser ces talents ensemble pour produire du bon jeu. Comment peut on accepter de faire jouer un Mbaye Niang pendant 7 matchs dans la même position sans aucun rendement. C’est de l’obstination. Seuls les sans-idées créatrices peuvent le faire. Chaque joueur est sélectionné parce qu’il est bon (optimal) dans son club à ce poste pas autrement. Pourquoi les faire jouer en Equipe Nationale à des postes fantaisistes ? Même si par hasard ils marquent des buts pas évidents. Tout scela se définit par un manque de carriseme de Aliou. À la prochaine CAN au Cameroun, avec Aliou nous n’atteindrons même pas les 1/4 de final. À cette CAN nous avons rencontré les plus faibles équipes comparé à l’Algerie. C’est à Aliou de mous libérer en démissionnant car l’objectif n’est pas atteint avec toutes ces conditions. Amara Traore n’avait pas ces conditions de travail. Quand on fête des défaites aussi on ne gagnera jamais une CAN. D’ailleurs pourquoi gagner si avec une défaite on vous fête ??? Quelle motivation va vous habiter ???

  2. Arrêter de nous bassiner avec vos débats à la con. Aliou Cissé doit partir ou pas ok mais pourquoi parler de Hervé Renard franchement on s’en branle s’il etait bon pourquoi l’a t-on viré ?……

      • Hum ce n’est pas possible. C’est parce qu’il n’a pas pris la coupe ou quoi!!! Je ne comprends pas. Celui qui a pu amener votre équipe à la finale de la coupe d’Afrique des Nations, vous souhaitez sa démission ? Mais ce n’est pas possible ……..

  3. Aliou disait que la force du senegal reside ds les contre-attaques. Donc pourquoi attendre de lui qu’il produise du jeu. Malgré tous les talents dont l’équipe regorge aliou a osé fondé son jeu sur des contre-attaques. C’est le seul coach qu’on a battu deux fois de suite ds une meme competition avec la meme stratégie. Pr arriver en finale on a battu Tansanie, Kenya, Benin et Tunisie. Le chemun était tout tracé pour etre champion mais le coaching etait bizarre.

    • ALIOU CISSE NE PEUT RIEN GAGNER IL EST INCOMPETANT .ON EST EN FINALE GRACE A DES INDIVIDUALITES MAIS PAS A CAUSE DE CISSE .ON A PAS D’EQUIPE QUI JOUE AU FOOTBALL MAIS UN GROUPE QUI SE DEBROUILLE SEUL

  4. Tres bonne nouvelle, si Herve Renard vient au Senegal,nous serons champions d’Afrique,avec l’effectif sue regorge notre équipe. En regardant le Senegal jouer, on ne voit nullement un fond de jeu,on arrive même pas à faire trois passes, pour avancer vers le camp adverse on saute le milieu de terrain,et on balance le ballon à nos attaquants vikings qui s’époumonent à courir derrière le ballon.Quand vous voyez le fond de jeu de Madagascar, par exemple, on retrouve un jeu fluide ,technique,et efficace.leur entraineur mérite tout le respect. Aliu Cissé est suffisant,et nos joueurs ont un potentiel Supérieur.Aliou Cisse a montré ces limites,et je comprends pas pourquoi insister.On nous sort des slogans de nationalisme ,alors que l’enjeu est ailleurs.Je vous signale que 2021,est notre dernière chance de gagner la CAN,car la majeure partie de nos joueurs seront trentenaires,au delà ils ne pourront pas continuer,et on risque de rentrer dans une phase de transition en intégrant les jeunes et attendre qu ils soient aguerris pour espérer quelque chose.La Fin justifiant les moyens,plus de place au sentimentalisme ,à l’immobilisme.En entendant un discours de Aliou Cisse sur Mbaye Niang,je n’en croyais pas les oreilles,mais venant de lui, ça me parut logique.lorsqu’un entraineur du début a la fin de la CAN,ne marque pas un seul but ,et insiste sur cette personne argumentant qu’il pese sur la défense adverse,et défend. Un numéro neuf doit il utiliser pour marquer des buts ou défendre.s’il est on défensivement pourquoi ne pas le resloyer en défense et donner la chance à d autres qui marqueront sur toute occasion quel se présentera. Vraiment le ridicule ne tue pas!!! Aliou Cisse est un pirtre entraineur qui n a aucune lecture de jeu,et il l a démontré à plusieurs reprises.Quelles équipes avons nous battu,celles de second couteau, la victoire sur la Tunisie vient du miracle,mais dans le fond du jeu,ils nous ont lamine.idem notre match de poule contre l’algérie. Je demande à nos autorités de bien vouloir recruter Herve Renard, c’est l’homme de la situation.avec notre effectif, on ne eeconnaitra plus le Senegal de Aliou Cisse..on ne gagnera rien avec lui,on va aller d’espoir à désespoir.A Bon entendeur Salut!!!

    • Une bonne analyse. Il n’y a pas photo entre Herv.Renard et Alioune Cissé, les palmarès parlent. Maintenant c’est une question de moyens, le Sénégal peut-il s’offrir le français? Aliou Cissé a eu suffisamment de temps pour faire ses preuves et force est de constater que le bilan est relativement faible. Faire une finale après avoir battu le Kenya, la Tanzanie et la Tunisie était logique. Mais perdre deux contre un même adversaire interroge. Des individualités ne font pas toujours une bonne équipe. Effectivement il est encore temps de tourner la page Cissé et de repartir sur de nouvelles bases pour essayer avec cette génération de gagner quelque chose. Autrement ce serait trop tard.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.