Euro 2020 : l'Angleterre rejoint l'Italie en finale grâce à un penalty très généreux

mercredi 7 juillet 2021 • 495 lectures • 0 commentaires

Sport 4 semaines Taille

Euro 2020 : l'Angleterre rejoint l'Italie en finale grâce à un penalty très généreux

iGFM (Dakar) L'Angleterre affrontera l'Italie en finale de l'Euro 2020 après avoir battu (2-1) le Danemark en demi-finale, ce mercredi, à Londres.

Après la qualification de l’Italie pour la grande finale de l’Euro après sa victoire face à l’Espagne (1-1, 4 hab 2), l’Angleterre et le Danemark se disputaient le dernier ticket pour le dernier duel de la compétition. Sans surprise, les Three Lions étaient les grands favoris du match. Les hommes de Gareth Southgate jouaient à domicile et ne voulaient pas manquer l’occasion de disputer une première finale internationale depuis leur sacre mondial en 1966. De leur côté, les Scandinaves espéraient poursuivre leur folle aventure. Traumatisés par l’incident cardiaque vécu par Christian Eriksen en tout début de tournoi, les coéquipiers de Simon Kjær ont su puiser dans leurs ressources mentales pour se hisser en demi-finale d’un tournoi majeur. Une première depuis… 1992 et leur couronnement européen. Sans surprise, on a assisté à un gros pressing anglais d’entrée de jeu. Pas de round d’observation au programme et les hôtes ont immédiatement cherché la vitesse de Raheem Sterling pour planter les premières banderilles (13e, 15e). En face, les Danois ont logiquement privilégié le contre et encore une fois, le jeune Mikkel Krogh Damsgaard. Impliqué sur la première alerte scandinave signée Martin Braithwaite (16e), le joueur de la Sampdoria a donné quelques bouffées de chaleur à la défense anglaise (25e) avant de signer un coup-franc magistral à la demi-heure de jeu (0-1, 30e). Pour la première fois de la compétition, les Anglais ont concédé un but et donc l’ouverture du score.


Un scénario qui n’a pas mis les sujets de Sa Majesté dans de sales draps pour autant. Huit minutes plus tard, Sterling obligeait Kasper Schmeichel à sortir le grand jeu (38e), avant d’obliger Simon Kjær à marquer son camp suite à une offrande de Bukayo Saka (1-1, 39e). Wembley pouvait respirer. Au retour des vestiaires, malgré une belle parade de Pickford sur un tir de Dolberg (52e), la deuxième période a été totalement à l’avantage des Britanniques. Schmeichel a fait des miracles pour sortir une tête de Maguire (55e) et tout Wembley pensait voir l’arbitre siffler un penalty après une action très litigieuse de Nørgaard sur Kane (74e). En vain. Le pressing anglais n’a jamais cessé et Southgate a alors tenté de faire la différence en faisant entrer celui que l’on considère comme un « game changer » outre-Manche : Jack Grealish. Ce dernier pensait bien avoir une balle de but durant les arrêts de jeu, seul en face au but, mais la gourmandise d’Harry Kane l’en a privé. Incapables de se départager, les deux formations ont donc disputé les prolongations. Une mauvaise nouvelle pour les Anglais. La raison ? Les Three Lions ont disputé sept fois les prolongations en tournoi majeur et ont connu la défaite à six reprises. Mais cette fois, ils ont su vaincre le signe indien. Ultra dominateurs, les hommes de Southgate se sont souvent heurtés à un Schmeichel des grands soirs. Le Danois a même stoppé un penalty très généreux accordé par l’arbitre, malgré la VAR. Mais malheureusement pour lui, le buteur de Tottenham a bien suivi pour faire la différence (2-1, 104e). Cruel pour les Danois. Dans un Wembley en feu, l’Angleterre rejoint donc l’Italie en finale. Ce sera dimanche à Wembley (19h).


Avec Footmercato

Cet article a été ouvert 495 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial