Extorsion de fonds : Un policier et ses complices arrêtés par la SR

samedi 17 septembre 2022 • 1100 lectures • 0 commentaires

Société 2 semaines Taille

Extorsion de fonds : Un policier et ses complices arrêtés par la SR

PUBLICITÉ

Officiant au commissariat de Thiaroye, le policier Idrissa Diouf a été envoyé en prison, de même que ses acolytes Assane Seck et Abdoulaye Séne. Ce, pour association de malfaiteurs et extorsion de fonds.

D’après Libération, Younouss Ba a été placé sous contrôle judiciaire tandis que Idrissa Diouf et leurs deux complices ont été placés sous mandat de dépôt. Ils sont tombés pour avoir tenté de flouer un certain D. Sow, qui évolue dans le secteur des hydrocarbures et qui voulait exporter du gasoil.

Le journal d’expliquer D. Sow a été mis en relation avec Assane Seck, qui détient le produit qu'il recherchait. Un accord est trouvé pour le prix et des frais de dédouanement de 3,2 millions de francs CFA.

Pour finaliser l’opération, Assane Seck met D. Sow en rapport avec Abdoulaye Sène. Ils  se retrouvent à la station Shell sur la Route des hydrocarbures. Le premier remet au second l’argent pour le dédouanement du gasoil. Ce dernier simule un aller-retour entre le Port et le lieu de rendez-vous où l’attendait Sow et un de ses amis.

Au moment où le groupe s’apprête à quitter ensemble les lieux, un véhicule de marque Peugeot surgit. Ses occupants se présentent comme des policiers. Ils fouillent la voiture de Abdoulaye Sène et trouvent des faux billets et du chanvre indien. Tout le monde est embarqué, les 3,2 millions (en vrais billets) sont saisis ».

Le journal d’ajouter qu’en cours de route, Sow et son ami sont relâchés. Les policiers prétendent conduire Sène au commissariat. Le lendemain, D. Sow se rend à la Section de recherches (SR) de Colobane pour déposer une plainte. Il tombe sur Abdoulaye Sène, qui était censé être en garde à vue au commissariat de Thiaroye, mais qui était à la SR pour une autre affaire.

Il informe les gendarmes, qui arrêtent automatiquement ce dernier. Assane Seck sera lui aussi arrêté à son tour dans un restaurant à Yeumbeul au moment où il prenait son petit-déjeuner.

Lors de son interrogatoire, Abdoulaye Sène a reconnu avoir touché la somme de 200000 Fcfa, tout comme Assane Seck qui a ajouté que les policiers étaient partis avec le reste de l’argent.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1100 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial