France-Maroc : "C'est un match de foot, et ça doit rester un match de foot"

mardi 13 décembre 2022 • 756 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

France-Maroc :

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le sélectionneur de la France, Didier Deschamps s’est exprimé en conférence de presse, ce mardi, à la veille de la demi-finale, contre le Maroc. il a tenu à insister sur « l’état d’esprit collectif » des Bleus et la « dynamique positive » qui les entoure. Sans jamais s’aventurer sur le piégeux terrain politique.

"Moi, je suis dans le domaine du sport. C’est un match de foot, et ça doit rester un match de foot. On connait l’historique. Il y a beaucoup de passion mais en tant que sportif, j’aime bien rester à ma place."

La solution pour marquer un but Maroc

"On va en faire sorte de la trouver. Cette équipe a une capacité à très bien défendre. Aucun adversaire n’a trouvé la solution. Mais il ne faut pas réduire cette équipe au secteur défensif, elle ne serait pas là sinon. Elle aussi a des qualités offensives mais c’est l’équipe qui a le mieux défendu avec une très bonne organisation, rationnelle. Ils se trouvent bien. J’ai regardé tout ça, mes observateurs aussi. Forcément, il y a des éléments à prendre en compte."

Son regard sur son homologue Walid Regragui

"Oui. Je ne vais pas me faire des amis si je vais sur ce sujet (rires). Déjà, par rapport à Walid, bravo à lui, à son staff. Ils réalisent quelque chose de fabuleux, c’est normal et c’est logique qu’ils aient en tête la possibilité de jouer une finale. (…) Après, oui, les statistiques, vous pouvez leur faire dire tout et leur contraire. Mais certaines sont importantes. Même s’il y a une marge d’erreur importante par rapport aux chiffres annoncés, cela donne une indication. Elles sont surtout là pour venir confirmer ce que j’ai pu voir durant le match avec mon staff."

Jouer devant un public hostile

"Je n’aime pas le terme hostile. Je parlerais plutôt d’une ferveur populaire très importante. J’ai pu l’entendre moi-même, mes observateurs me l’ont dit et répété. Les joueurs sont prévenus. Ce n’est pas ça qui fait marquer des buts ou en prendre. Mais tant mieux pour eux. Ce n’est pas en demi que l’ambiance va être inférieure. Préparer un match, c’est se préparer à ce qu’il y a sur le terrain mais aussi à l’environnement."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 756 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 30 janv.

lune   Il est 04:34   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Mercato : arrivée de Pape Gueye à Séville

568 lectures • 0 commentaires

Sport 6 heures

JO Paris 2024 : le CNOSS sort le chéquier pour accompagner 18 athlètes

782 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

Mercato : Lorient officialise l'arrivée de Bamba Dieng

558 lectures • 1 commentaires

Sport 2 jours

CHAN 2022 : le Sénégal en demi-finales

699 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

Salimata, expulsée d’un terrain de basket, à cause de son voile

1966 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

Transferts : Accord OM-Lorient pour Bamba Dieng

404 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

TOP 5 des meilleurs footballeurs africains à la Coupe du monde 2022

1xBet revient sur les footballeurs dont les grandes performances dans les stades du Qatar ont procuré des émotions inoubliables à tout le continent.

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial