France-Quatre ans de prison ferme requis contre Lamine Diack

justice/Une

IGFM – Les procureurs du parquet national financier (PNF) ont requis quatre années de prison ferme contre l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, accusé d’avoir abusé de sa position pour protéger contre finances des athlètes russes dopés, mercredi à l’avant-dernier jour de son procès pour corruption et abus de confiance.

Le ministère public a également demandé l’amende maximale de 500.000 euros.

Le parquet a évoqué une « quasi-corruption publique » qui aurait permis selon lui à Lamine Diack et son fils Papa Massata, ancien consultant en marketing de l’IAAF, de détourner des millions d’euros, notamment d’un contrat de sponsoring avec la banque publique russe VTB, en échange du ralentissement des procédures de sanctions contre les athlètes dopés.

PARIS, 17 juin (Reuters)