vendredi 16 octobre 2020 • 1762 lectures • 0 commentaires

France: Un enseignant décapité pour avoir montré les caricatures de Mahomet en classe

International 1 semaine Taille

France: Un enseignant décapité pour avoir montré les caricatures de Mahomet en classe

iGFM – (Dakar) Un homme a été décapité en fin d’après-midi vendredi à Conflans Saint-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé a été tué par balles par la police dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise).

Un homme a été décapité ce vendredi après-midi sur le territoire de la commune de Conflans Saint-Honorine (Yvelines).


Pris en chasse par des policiers de la Bac quelques centaines de mètres plus loin, dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), le suspect aurait menacé les agents avec un couteau.


Les policiers ont alors ouvert le feu, le blessant grièvement par balles. Il a succombé à ses blessures. Selon BFM TV, il était âgé de 18 ans et était né à Moscou.


Le parquet national antiterroriste saisi


Le parquet antiterroriste annonce être saisi. L’enquête a été ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle », selon une source policière.


La Sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont été saisies.


Lors d’un cours sur la liberté d’expression


Les faits se sont déroulés vers 17 heures, près d’un établissement scolaire. La victime est un professeur d’histoire du collège du Bois-d’Aulne à Conflans Sainte-Honorine ayant montré les caricatures de Mahomet en classe lors d’un cours sur la liberté d’expression.


Selon nos confrères d’Actu17, l’assaillant a revendiqué son acte sur Twitter, en diffusant la photo de la victime décédée. « A Macron, le dirigeant des infidèles, j’ai exécuté un de tes chiens de l’enfer qui a osé rabaisser Muhammad », a-t-il écrit. Son compte a été suspendu.


Macron se rend sur place, l’Assemblée nationale debout


Emmanuel Macron doit se rendre ce soir sur les lieux du drame, a annoncé l’Elysée. Le chef de l’Etat est passé auparavant par la cellule de crise mise en place au ministère de l’Intérieur, où il a été rejoint par le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué Matignon. Gérald Darmanin, en déplacement au Maroc, rentre en urgence à Paris.


Dans une ambiance empreinte d’émotion, les députés se sont levés à l’Assemblée nationale pour « saluer la mémoire » de l’enseignant décapité


Très affecté, le président de séance Hugues Renson (LREM) a pris la parole juste avant l’interruption des débats à 20 heures.


« Nous avons appris avec effroi l’abominable attentat qui s’est produit. Au nom de la représentation nationale, en notre nom à tous, je tiens à saluer la mémoire de la victime. »

#france, #enseignant, #décapité, #montré, #caricatures, #mahomet

Cet article a été ouvert 1762 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 24 oct.

lune   Il est 23:47   •   temperature 30°C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

PUB

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial