Gendarmerie: Mort subite du Commandant Bassene à Linguère

vendredi 6 janvier 2023 • 654 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Gendarmerie: Mort subite du Commandant Bassene à Linguère

PUBLICITÉ

La Gendarmerie nationale est en deuil. Le Commandant de bri- gade, Mathurin Bassène, en ser- vice à Linguère depuis seulement septembre 2020, est décédé, hier, à l'Hôpital Maguette Lô de Linguère. Une perte qui plonge tout le Djolof dans l'émoi et la consternation.

 Vêtu de sa tenue avec la ferme intention de se rendre à son lieu de travail, comme d'habitude, «Commandant Bassène» comme l'appellent affectueusement les po- pulations de Linguère et environs, a eu un malaise fatal en cours de route. Conduit directement au centre hospitalier Maguette Lô, il a aussitôt rendu l'âme. Et pour- tant, il avait étrenné de nouveaux galons ce 4 janvier 2023.

PUBLICITÉ


«C'est ici, dans cette brigade, qu'il est passé adjudant-Major devant ses pairs», a témoigné un collègue sous le couvert de l'anonymat.

PUBLICITÉ


Avec Lesoleil 


 

Cet article a été ouvert 654 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial