igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Gilets jaunes : 205 interpellations après les violences à Paris

International

 

IGFM-Après des échauffourées près des Champs-Elysées, des heurts s’étendent, dans l’après-midi du samedi 1er décembre, à plusieurs autres quartiers de Paris dans une grande confusion, en marge de la mobilisation des « gilets jaunes » qui rassemble quelque 75 000 personnes à travers la France, selon le ministère de l’Intérieur. La préfecture de police de Paris dénombre 205 interpellations et au moins 92 blessés, dont 14 membres des forces de l’ordre.

Des scènes de chaos dans Paris. Si depuis le début de la matinée, les échauffourées se sont concentrées autour de l’Arc de Triomphe, elles ont ensuite essaimé dans d’autres secteurs de la capitale, comme la rue de Rivoli ou le boulevard Haussmann où des véhicules ont été incendiées, des barricades érigées par des manifestants aux prises avec les forces de l’ordre. Les grands magasins des Galeries Lafayette et du Printemps ont été évacués en raison des violences et des incendies menacent plusieurs bâtiments dans le centre de Paris.

Des « gens très organisés« « On constate de plus en plus de groupes très déterminés qui se disséminent dans Paris et commettent des troubles à l’ordre public », a déclaré la porte-parole de la préfecture de police de police de Paris, Johanna Primevert. Elle a pointé la responsabilité de « gens très organisés »déterminés à « aller à l’affrontement » avec les forces de l’ordre. La porte-parole a également appelé les manifestants à se dissocier « des casseurs » pour faciliter leur interpellation.

Des rassemblements partout en France. Des manifestations et des blocages ont eu lieu un peu partout en France, avec parfois des échauffourées entre forces de l’ordre et « gilets jaunes », mais beaucoup plus modestes, comme à Marseille, où la police n’a compté que 300 manifestants.

France Info

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur International

Aller vers HAUT