igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Hamady Ounaré : une dame tuée par le véhicule des gendarmes…

Société

iGFM-(Dakar) Pourchassant un trafiquant de drogue à bord d’une moto, le véhicule des gendarmes de Ndendory a heurté mortellement une jeune dame. Les faits qui ont eu lieu vendredi dernier ont entraîné de violentes manifestations.

Moins d’une semaine après la mort du jeune Isma Bâ, abattu au cours d’une fusillade par la gendarmerie lors du cambriolage de la station d’essence «Edk» à Saint-Louis, la région nord est à nouveau secouée par un autre drame. Cette fois également, les hommes en bleu sont au cœur d’un homicide survenu dans des circonstances «malencontreuses». L’incident survenu vendredi dernier vers 23 heures dans la commune de Hamady Ounaré, a conduit à la mort d’une jeune dame. Identifiée sous le nom de Diaga Kassé, la défunte a été mortellement percutée par le véhicule des gendarmes de la brigade de Ndendory, aux trousses d’un trafiquant de drogue. À l’origine de cette course poursuite, une opération de sécurisation (patrouille) déroulée cette nuit-là dans leur secteur de compétence par les pandores du poste de Ndendory. Au cours de cette patrouille, les hommes en bleu vont tomber, à l’entrée  du village de Hamady Ounaré, sur un jeune homme conduisant une moto Jakarta. A la vue du véhicule des gendarmes, il appuie sur l’accélérateur. Un comportement suspect, qui a intrigué les gendarmes, qui se sont lancés à ses trousses. Le suspect jette un coup d’œil et remarque que les patrouilleurs l’avaient pris pour cible. Un sac également suspect en bandoulière, il appuie davantage sur l’accélérateur et s’enfonce dans la route menant au village de Hamady Ounaré. Dans ce village, le suspect emprunte les ruelles, dans l’espoir de semer les gendarmes. Emporté par son élan, il amorce très mal un virage sablonneux et chute. Au même moment, une jeune dame, Diaga Kassé dite Diaga Bâ, manque d’être renversée par le «jakartaman». Elle évite de justesse la moto et se réfugie derrière un poteau électrique. Malheureusement pour elle, le véhicule des gendarmes, qui arrivait à vive allure, va finir sa course sur le poteau électrique, en question en cherchant à éviter le fugitif, qui s’était relevé pour continuer sa fuite. Sous la violence du choc, le poteau va  céder et  chuter lourdement sur la victime. Elle sera secourue et acheminée dans un état comateux à l’hôpital de Ourrossogui. Diaga Kassé va succomber à ses blessures en cours d’évacuation. Sa dépouille est ainsi déposée à la morgue de cet hôpital vers minuit. Aux dernières nouvelles, la défunte a été inhumée le lendemain samedi dans l’après-midi à Padalal (département de Kanel) village de ses parents. Selon des sources proches de la famille de la défunte, la famille de Diaga Kassé ne compte pas en rester là. Elle envisage de porter l’affaire en justice. Une plainte est ainsi avancée très prochainement.

40 kg de chanvre découverts dans le sac du trafiquant 

Cette affaire de course poursuite qui a occasionné un homicide, n’a assurément pas fini de révéler tous ses secrets. L’enquête ouverte par la gendarmerie a permis de mettre la main sur des pièces à conviction qui enfoncent le fugitif trafiquant de drogue. À défaut de pouvoir mettre le grappin sur leur suspect, qui a profité de l’accident pour se fondre dans la nature, les pandores du poste de Ndendory vont se contenter d’immobiliser la moto Jakarta, abandonnée sur place par son conducteur. Ce n’est pas tout. Le suspect s’était aussi défait de son fameux sac qu’il portait en bandoulière. Un sac également récupéré par les hommes en bleu, qui vont découvrir qu’il renfermait un stock de 40 kg de chanvre indien, placés sous scellés. Ces éléments constitutifs du corps du délit, réquisitionnés, les gendarmes qui poursuivent leur enquête, s’attellent à mettre un terme à la cavale du suspect, n’ont encore identifié.

Abdou MBODJ

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT