Honorariat : L’affaire va atterrir en justice!

Politique

iGFM – (Dakar) Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall et les leaders membres du Congrès de la Renaissance démocratique (Crd) portent l’affaire en Justice. Ils annoncent la constitution d’un pool d’avocats qui va introduire un «recours en annulation pure et simple du Décret N°2020-976 du 21 avril 2020 accordant le statut de Président honoraire à un ancien Président du Conseil économique, social et environnement (Cese).

Ils précisent dans un document, lu par iGfm, que le numéro spécial 7307 du Journal Officiel, en date du mercredi 29 avril 2020, publie bel et bien aux pages 899 et 900, le Décret n°2020-976 du 21 avril 2020 accordant le statut de Président honoraire à un ancien Président du Conseil économique, social et environnement (Cese). Et la sortie de Yaxam Mbaye, ce dimanche, ne semble pas les avoir convaincu.

«En dépit des arguties du soldat en service commandé dans un journal en ligne, en date du 24 mai 2020, le Décret n°2020-976 contrevient, sur plusieurs points, à la législation sénégalaise. C’est la raison pour laquelle, le Congrès de la Renaissance Démocratique a décidé de saisir la Justice pour le faire annuler. Dans ce sens, un pôle d’avocats est déjà constitué et il va saisir la Justice dans les tous prochains jours», annoncent-ils.

Le CRD, par la même occasion, «condamne jusqu’à la dernière énergie, les propos infâmants et diffamatoires » tenus par Yaxam Mbaye à l’endroit du d’Abdoul Mbaye. De leur avis, il «peut beau travestir la vérité, il ne peut effacer les motivations profondes à la base de ce décret que leurs auteurs ont cherché à cacher.» Et le document brandi par le Directeur général du quotidien national est une «version corrigée», de leur avis.

Youssouf SANE