Idrissa Diagne - "Le sentiment d’appartenance, plus qu’une motivation..."

dimanche 19 septembre 2021 • 624 lectures • 1 commentaires

Actualité 4 semaines Taille

Idrissa Diagne -

iGFM - (Dakar) Les personnes aux engagements sincères n’ont pas à quémander d’être crus. S’il y’a quelqu’un qui a ce sentiment ancré profondément, c’est bien Monsieur Idrissa DIAGNE, Secrétaire général des jeunesses socialistes de la région de Louga.

Né et grandi à Sakal, Idrissa a commencé sa carrière politique en 2008 à Paris, en tant qu’étudiant et engagé dans le mouvement socialiste d’alors. 


De retour au bercail après les études, il commence des activités socio-éducatives à Sakal, son village natal, entouré des siens.


C’est en 2014 qu’il est élu SG des jeunesses socialistes de la région de Louga et continue son bonhomme de chemin en parcourant les 133 villages de la Commune ; dans une démarche éminemment sociale et inclusive.


Parmi les actions, on peut citer la distribution de fournitures scolaires, l’appui en matériaux de ménage et ustensiles, le renforcement des postes de santé en équipement, l’accompagnement des Darras, la campagne de circoncision de masse, etc.


Cette dernière a connu la première édition en 2019 à Sakal avec 56 enfants bénéficiaires. Celle de l’an 2020 a été reportée du fait de la pandémie Covid-19 ; et en 2021, la campagne s’est tenue en deux phases.


La première a été faite au poste de santé de Ngadj Sarr avec 85 enfants circoncis et la seconde dans celui de Ndawass ou il est prévu 100 enfants sont circoncis sur 350 inscrits.


Cette activité ne se limite pas seulement à l’acte chirurgical mais elle accompagne dans toute la chaîne de prise en charge médicale jusqu’à la guérison complète.



Parmi les actions, on peut citer la distribution de fournitures scolaires, l’appui en matériaux de ménage et ustensiles, le renforcement des postes de santé en équipement, l’accompagnement des Darras, la campagne de circoncision de masse, etc.Cette dernière a connu la première édition en 2019 à Sakal avec 56 enfants bénéficiaires. Celle de l’an 2020 a été reportée du fait de la pandémie Covid-19 ; et en 2021, la campagne s’est tenue en deux phases.


La première a été faite au poste de santé de Ngadj Sarr avec 85 enfants circoncis et la seconde dans celui de Ndawass ou il est prévu 100 enfants sont circoncis sur 350 inscrits.


C’est dans ce spectre que s’inscrit notre mouvement « And Taxawou Sunu Commune », qui, au-delà des clivages, rassemble tous les acteurs politiques de la Commune.



"Nous nous inscrivons d‘abord dans une logique de citoyenneté, d’entraide mais surtout de service. « Le pouvoir est fait pour servir, il est passager », cette phrase de feu Juge Keba Mbaye est notre leitmotiv dans toutes les actions que nous entreprenons.


Nous voulons être  la coalition des propositions. Nous voulons incarner  le Sakal des solutions, au-delà des combinaisons politiciennes. 


Nous ne sommes pas que des couleurs, nous sommes bien plus qu’un code barre politique. Il ya des communes où il fait beau vivre, d’autres il fait bon habiter , nous voulons incarner Sakal pour en faire tout cela à la fois.


Raison pour laquelle, j’ai décidé d’être candidat pour porter haut et le plus loin possible, la défense des intérêts de notre si belle commune de Sakal"

Cet article a été ouvert 624 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial